Gratitude et ingratitude des chrétiens à l’égard des gnostiques, et des païens 12/14

Archè signifie en grec « principe premier ». Si un certain état d’esprit moderne, matérialiste et rationaliste, apposera derrière ce mot les valeurs de désuétude, d’archaïsme ou de contrainte, au contraire, l’amoureux de la sagesse y verra là « une source d’inspiration permanente », féconde et intarissable. Car ce philosophe a compris que « s’inscrire dans une continuité » est le préalable « pour se réaliser ». La Tradition perçue ici comme une voie d’épanouissement, d'ouverture, et cela tant sur un plan personnel que collectif.

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
1:13:17
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
Achat en VOD / 15 €

Cette démarche, cette exigence, constitue pour Françoise Bonardel un repère indispensable qui permet de séparer les histrions des vrais sages. Les sophistes (« l’art de convaincre sans avoir raison ») des vrais philosophes, en pratique. 

bona 12 chretiens 1bona 12 chretiens 2 2

Une vraie tradition bourgeonne en permanence, et donne toujours des fruits authentiques

Dans ce second volet « Tradition, Transmission 2/2» (le précédent volet abordait l’héritage des Grecs à l’endroit des Egyptiens) Françoise Bonardel se rapproche de la Gaule, et nous expose comment le christianisme primitif s’est progressivement latinisé et politisé. Comment d’un message de « pur amour » fidèle aux paroles rapportées du Christ, il s’est transformé en instrument de domination, aux antipodes des usages et mentalités gnostiques, et païennes.

Si Vincent de Lérins, ex gaulois devenu moine chrétien au Ve siècle (un monastère est toujours présent en face de la baie de Cannes, 06, sur l'île de Lérins) écrivait dans son célèbre Commonitorium (434) : « il faut veiller avec le plus grand soin à tenir pour vrai ce qui a été cru partout, toujours et par tous » ; ceux qui l’ont suivi : Tertullien, Saint-Iréné de Lyon, et tant d’autres, ont-ils fait preuve de la même mansuétude à l’égard de l’Autre, qu’il soit gnostique ou païen ?

------------------

* Pour rappel, films déjà disponibles du séminaire de Vézelay « Initiation, transmission, rites de passage et figures de passeurs de l’Antiquité à nos jours » :

Volet 1 : Initiation, transmission, transformation : introduction au séminaire de Vézelay
Volet 2 : L'initiation, une transformation intérieure sélective, ou élective ?
Volet 3 : Le voyage initiatique, une quête vers son Orient intérieur
volet 4 : Prolégomènes à la vie divine
volet 5 : Qu’est-ce qu’une Initiation traditionnelle ?
volet 6 : Mithra, un lien secret avec le Soleil
volet 7 : Hermès et Thot comme figures de passeurs
volet 8 : Anubis et Saint Christophe, figures de passeurs
volet 9 : La dialectique du Héros et de l’Initié - (les épreuves 1/2)
volet 10 : Les Hymnes Homériques à Déméter, archétype de l’Initiation  - (les épreuves 2/2)
volet 11 : Gratitude (et ingratitude) des Grecs à l’endroit des Egyptiens - (Tradition et Transmission 1/2)
volet 12 : Gratitude et ingratitude des chrétiens à l’égard des gnostiques, et des païens - (Tradition et Transmission 2/2)

Remerciements à Lorant Hécquet (L’Or des Etoiles de Vézelay) pour son accueil et organisation.

Haut