Caroline Chabot

Caroline Chabot a un cheminement individuel atypique et riche d’expériences variées où elle s’est efforcée d’appliquer au plus près ses valeurs humanistes d’ouverture et de tolérance, de développer une conviction forte dans le potentiel de tout être humain, et de nourrir son insatiable besoin de donner du sens à ses actes, à la recherche du Beau, du Bien, du Vrai.
Après ses "humanités" classiques (philo,latin, grec, hypokhâgne et khâgne) le décès prématuré de son père la contraint à se donner une autre orientation. Munie d’une licence elle commence sa vie professionnelle dans les relations presse et l’art contemporain, avec "Sculptures en Montagne, Poème dans l’Espace" en 1973, puis dans l’édition à Paris.
Son parcours professionnel suit le fil de ses recherches et de ses engagements et est indissolublement lié à sa vie personnelle: mère de famille nombreuse (5 enfants) à 26 ans, elle s’investit totalement sur le plan professionnel et social ainsi que dans la vie publique devenant maire- adjoint et présidente d’un syndicat intercommunal en Haute Savoie. Elle crée le premier CDI (centre de documentation informatique) en milieu scolaire récompensée par une Marianne d’Or de l’association des Maires de France, et initie aussi en 1984 des petits déjeuners diététiques et BIO pour les 400 élèves d’un collège rural. A son divorce, elle prend la direction d’associations dans le domaine culturel et social, Maison des Jeunes et de la Culture à Annecy puis Mission Locale pour l’Insertion Sociale et Professionnelle des Jeunes pendant près de dix ans. Elle y conduira des actions originales dont le "BUS’ART» en 1995, aventure artistique et humaine d’ action d’insertion sociale et professionnelle pour douze jeunes de 18 à 25 ans qui ont réalisé une exposition itinérante de leurs œuvres dans une galerie bus ambulante.
Avec le nouveau millénaire elle s’installe à Lyon où elle réside encore aujourd’hui : Accompagnement de projets essentiellement artistiques tels que "La Foire 2040, spectacle contemporain, itinérant, sur la Saône", accompagnement d’une jeune écrivaine pour son premier roman, coaching individuel, formation et supervision de médiateurs sociaux dans les banlieues lyonnaises, médiation-prévention et alternative à la judiciarisation, autant d’investissements enthousiastes.
Quelques mois à combattre la rechute d’une maladie et elle revient à l’essentiel, mettre en conformité ce qu’elle pratique depuis plus de 20 ans, et diffuser une autre façon "d’être au monde" : Elle rejoint l’équipe de Terre du Ciel pour lancer une nouvelle revue "Alliance pour une Europe des Consciences", puis prend la rédaction en chef d’un mensuel de Psychologie, Ecologie "Réel" jusqu’au début 2009, elle y a organisé de nombreux évènements, conférences, colloques de psycho-généalogie, séminaires de développement personnel, journées à thèmes …
Elle a ensuite organisé des séminaires pour une association de chefs d’entreprise au Maroc (Cercles de Progrès du Maroc) (3 clubs), une fois par mois à Casablanca Mohammedia et Rabat sur des sujets très divers et innovants (par exemple Biomimétisme avec Gauthier Chapelle à Essaouira). Elle a été également administratrice de The Transitioner association de recherche et développement en intelligence collective (entre 2007 et 2012) et fondatrice de "Pionniers en Humanité"association loi 1901. Elle est membre du comité d’orientation des "Dialogues en humanité" à Lyon depuis 2003, secrétaire de l’Association pour la Sauvegarde des savoir-faire anciens à St Antoine l’Abbaye (38).
Elle a accompagné son époux André Laloy jusqu’à la porte de l’Orient Eternel qu’il a rejoint en novembre 2014 ;
Aujourd’hui elle a créé ODE, pour accompagner les personnes et les organisations à célébrer les évènements de la vie, ritualiser les passages et elle continue son activité d’écriture (piges, collaborations, poèmes et catalogues d’artistes).
Membre de la Grande Loge Féminine de France depuis 1986, elle vient de terminer son mandat de Conseillère Fédérale et Grande Experte.

Toutes les vidéos de Caroline Chabot