Menu
banniere.jpg

Lundi dernier

Hermès atemporel par Patrick Rivière

Hermès atemporel par Patrick Rivière

 
23 février 2015

Hermès est une acception polysémantique qui renvoie tour à tour au Dieu des alchimistes, à une figure archétypale que l’on retrouve dans trois civilisations : égyptienne (Thot), grecque (Hermès), romaine (Mercure), ou encore à la quête du Graal chez les chrétiens. Appelé "trois fois grand" (Trismégiste), son oeuvre se compose de nombreux ouvrages dont le fameux Corpus Hermeticum. A travers l’étude des arts, de la médecine, de la philosophie et de l’observation de la nature, la pensée d’Hermès ne poursuit qu’une ambition, phénoménale, celle de relier le Ciel et la Terre….


Le Quadrivium: de la préhistoire à nos jours

Le Quadrivium: de la préhistoire à nos jours

 
23 février 2015

La présentation que font nos encyclopédies du Quadrivium le présente comme un ensemble "de quatre sciences mathématiques dans la théorie antique : arithmétique, musique, géométrie, astronomie. Une pratique qui remonterait au Vème siècle avant Jésus Christ et aurait disparue lors des invasions barbares", soit un millénaire plus tard. Point final. Circulez braves gens, il n’y a rien d’autre à comprendre de cette époque "d’un autre âge"….


Top 3

La Lune ou les mystères du féminin

 
18 février 2015

La Lune ou les mystères du féminin

"Pour trouver intuitivement le soleil natal d’une personne, normalement, quelques secondes de conversation suffisent…. En revanche pour découvrir sa Lune natale: quinze jours de vacances sont souvent nécessaires, et encore !" nous-dit Luc Bigé. Changeante, passive, insaisissable, la Lune caractérise en signe et en maison la sensibilité d’une personne. Une sensibilité qui, certes, est comparable aux émotions (cf. Vénus) mais ces deux notions ne doivent pas être confondues!


L’homme et les saisons dans la voie taoïste

 
9 février 2015

L’homme et les saisons dans la voie taoïste

La tradition chinoise, comme d’ailleurs les anciennes traditions occidentales, portent tout leur intérêt au changement, à la relation, et donc au Temps. Pour les chinois, une action n’est pas juste ou fausse "dans l’absolu" mais dans "le rapport qu’elle entretient au Moment où elle est accomplie".


Philosopher par le Feu

 
26 janvier 2015

Philosopher par le Feu

Orient et Occident se rejoignent sur les deux acceptions suivantes. Premièrement, "est philosophe" toute personne qui aime la sagesse (Sophia). Deuxièmement, le Feu symbolise le désir, les passions, tout ce qui est irrationnel, potentiellement dangereux et dévastateur… Comment donc parvenir à "philosopher par le Feu", puisque d’un côté nous avons l’image d’un sage cultivant l’équanimité, la juste mesure et de l’autre celle d’un Vulcain suant à grosses gouttes devant un fourneau qui menace à tout moment de le brûler ?