Vous êtes amateur de développement personnel tendance bling bling ? Les mots "authenticité" ou "ascétisme" vous font peur ? Ce film est fait pour vous! Franck Armand est maître de Thé. S’il a été formé au Japon, c’est dans la Drôme qu’il nous a donné rendez-vous et ouvert les portes de sa "maison de thé". Un lieu quasi sacré, où en présence de quelques disciples, Franck pratique la cérémonie du Thé. Pour les besoins de notre film, il a accepté d’évoquer les spécificités et la richesse de ce rituel, peu connu en Occident.

Les quatre principes : Harmonie, Respect, Pureté, Sérénité

armand franck ceremonie the 1armand franck ceremonie the 2

"Il faut trois années à la mousse pour s’accrocher à la pierre. Il faut trois années pour commencer à saisir ce que représente la pratique du Thé, et ce qu’elle peut vous apporter !" nous-dit Franck Armand, citant le moine Zen Taishin, une lueur particulière illuminant alors son clair regard…. Le Temps, le vide, le mariage des cinq éléments, l’alternance des saisons ponctuent ce rituel Zen, où tout est impermanence.

Quelle sorte de patine laisse le Temps sur notre être profond?

armand franck ceremonie the 3armand franck ceremonie the 4

Pour notre guide, ce rituel - paradoxalement à la fois si dépouillé et si précisément codifié - permet de s’abstraire des turbulences du monde, des turpitudes du mental et de son lot d’identifications. Selon lui, cette simplicité, ce côté rustique, permet de suspendre le Temps et d’approcher la vraie vie, qu’il définit comme "essence de notre existence". Une voie exigeante, aux contours ascétiques, qui inclut à certains moments de se retirer de la vie sociale. Un retrait qui n’en n’est pas vraiment un en fait, puisque cette distanciation permet d’identifier sereinement ce tourni bouli qui agite autant nombre de nos contemporains:

une juste compréhension des pulsations du Monde.

Souhaitez-vous aller à la rencontre de ce Maître de Thé et constater à la suite de notre réalisateur Fabian da Costa qu’entre le Japon ou la France, la force du Zen demeure "peu importe les lieux, les personnes et le contexte culturel: l’écorce s’adapte mais l’essence reste vivante !"