1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
Voyages en pays d’éveil et de sainteté de Michèle Michaël

Michèle Michaël cherche les constantes et universaux des expériences de réalisation, libération, réintégration, éveil quelles que soient les traditions et les cultures. Plutôt que de passer par l’étude comparée des textes, elle fait le choix, très pertinent, de s’intéresser aux femmes, aux hommes ayant vécu cette expérience d’exception, des individus plus proches de nous le temps et qui partagent ainsi nos difficultés et préoccupations. Cinq femmes, cinq hommes, bouddhistes, chrétiens, hindous.

Dix vies différentes, dix parcours spirituels originaux : Ajahn Mun Buridatta Thera, Purifier l’esprit des souillures mentales – Ayya Khema, Impermanence et lâcher prise – Gerta Ital, Devenir le Koan – Jetsunna Tenzin Palmo, Nonne dans le bouddhisme tibétain – Mère Yvonne Aimée, Je veux être une grande sainte – Madame Guyon, Le chemin de l’oraison – Le Père Le Saux, Un sannyasin occidental – Ramana Maharshi, Sui suis-je ? – Swami Ramdas, Ram est Tout en tout – Edouard Salim Michael, S’éveiller et rester éveiller. Si certains nous sont très connus, d’autres sont à découvrir. Toutes portent une intention inébranlable.

Pour chacun d’entre eux, Michèle Michaël retrace le parcours spirituel, souvent accidenté, jusqu’à une expérience fondatrice qui libère, les principes de son enseignement et des extraits choisis. Elle consacre deux chapitres aux questions de la réincarnation et du karma et de la Grâce divine.

« Comme elles croient, nous dit-elle, que tout ce qui leur arrive est l’œuvre de la volonté Divine, Madame Guyon et Mère Yvonne Aimée traversent les épreuves avec une attitude intérieure d’acceptation qui leur permet de les transcender ; en se reliant au Divin en elles, elles transforment la causalité en Grâce. (…)

Grâce et karma ne sont pas incompatibles, ils sont au contraire indissociables, ils sont les deux faces d’une même réalité. La loi e la causalité se déploie dans le monde de la dualité, où chacun se sent séparé de l’autre, alors que, quand on rejoint la conscience Ultime qui est Une, éternelle, au-delà du temps et de l’espace, on est, comme le démontrent nos pèlerins mystiques, relié à la Grâce, et libéré de la causalité, même si ce n’est que temporairement. N’est-ce pas là justement notre espoir ? »

Au bout de cette exploration de ces dix vies spirituelles, Michèle Michaël dégage huit lois qui apparaissent comme des constantes de la vie spirituelle comme le vide et le silence, la nécessité de la concentration, l’état d’abandon, l’inscription dans le présent, une détermination puissante… Ces clés partagées par tous fondent une vie spirituelle.

Cet ouvrage sera particulièrement utile au lecteur qui ne se perd pas dans les comparaisons pour s’intéresser à ce vers quoi pointent les différences.