1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Yann Brekilien propose cet ouvrage général sur le druidisme, facile à lire, dans lequel nous retrouvons les grands thèmes et les grandes orientations spirituelles, culturelles ou sociales de ce courant qui reste mal connu.

Les druides tenaient une place essentielles dans une société qui par bien des aspects semblent plus avancée que la nôtre.
L'auteur qui s'interroge sur l'avenir du druidisme se montre particulièrement lucide :
"Plus d'un mouvement néodruidique se donne pour objectif principal de restaurer l'ancienne religion de nos ancêtres et de ranimer une foi qui n'a disparu que sous l'empire des persécutions et des calomnies. Cet idéal est très louable, mais c'est une utopie. Jamais personne, nulle part, n'a pu redonner vie à une religion qui appartenait au passé, même si l'on estime qu'elle avait une valeur inégalable et que son abandon a été un grand malheur. Quand le fil que dévidaient les Parques a été tranché, toute tentative pour le raccorder a un caractère artificiel et ne peut que sembler dérisoire. On ne concevrait pas un essai de résurrection au XXIe siècle du culte d'Isis ou de la croyance en Mithra : ce serait du dernier ridicule. Or une tentative de reconstitution du culte druidique d'i y a deux mille ans ne peut pas paraître plus sérieuse, d'autant qu'on ne sait à peu près rien de ce que prêchaient les druides. [...] Si l'on veut revenir aux conceptions druidiques, la première chose à faire, est, répétons-le, de proclamer la nécessité fondamentale de la liberté de penser et de la tolérance. Le druidisme, avant tout, c'est cela."