1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

BOUDHA ET LES FEMMES, les premières femmes boudhistes selon le Therigatha, de Susan Murcott, chez Albin Michel, collection Spiritualités vivantes.
Ce livre comble une lacune, peu de textes concernent en effet les femmes dans le boudhisme. Susan Murcott a consacré de nombreuses années à l'étude du Therigatha ou Cantique des Anciennes, texte pali du canon boudhiste.
Le texte présente les premières femmes disciples du Boudha qui formèrent les premières communautés. Provenant de tous les milieux, mères, vagabondes, prostituées, courtisanes, cultivées ou incultes, ces femmes devinrent des autorités spirituelles.
L'auteur dresse de nombreux portraits dont celui de Mahapajapati Gotami, fondatrice du premier ordre de nonnes boudhistes, qui eut une fonction très importante pour l'extension du boudhisme. Elle nous présente également Patacara, autre figure étonnante du boudhisme.
L'ouvrage rassemble ensuite de nombreux portraits de femmes, errantes et disciples, mères, épouses, vieilles femmes, prostituées, courtisanes et belles femmes, amies et soeurs, autant de cas particuliers qui démontrent que tout contexte peut servir l'éveil.

Susan Murcott illustre ses portraits de nombreux poèmes. C'est encore à travers les poèmes et les récits qui traitent des arbres et de la lune, qu'elle aborde le sujet des relations particulières des nonnes avec la nature. Il existe un rapport magique avec l'arbre, qui peut être un arbre-esprit, un arbre à pouvoirs, une déité. Ainsi dans le Dhammapada, l'arbre-esprit est une déesse indépendante de l'arbre, toutefois la déesse a besoin d'un arbre à elle dans lequel elle peut vivre. Ceci n'est pas sans rappeler nos dryades. La lune a une place essentielle dans la mythologie solaire du boudhisme, l'esprit qui a reçu l'Éveil est assimilé à la pleine lune sans nuage. Le boudhisme a de plus conservé l'enseignement spécifique du Soma, identifié à la lune.
Les poèmes du Therigatha abordent tous le sujet de l'Éveil. Certains poèmes présentent la particularité d'être dialogués par deux ou plusieurs personnages. Le poème dialogué est devenu dans la poésie indienne un genre littéraire, akhyana. Certains de ces dialogues ont pu faire partie de rituels. Ils traitent des relations entre motels et immortels. Les poèmes boudhistes dialogués semblent s'inscrire dans cette tradition.
Le livre de Susan Murcott est nécessaire à la compréhension du boudhisme qui a toujours insisté sur l'égalité des hommes et des femmes dans l'Éveil

texte: Le Crocodile, http://lettreducrocodile.over-blog.net/