1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Le Sûtra du Lotus Blanc de la Loi Merveilleuse est l'un des textes fondamentaux du boudhisme. Il fait partie de ces textes mahâyanistes qui apparurent entre le 1er siècle avant notre ère et le IIIème siècle de l'ère chrétienne. L'influence de ce texte demeure importante dans le Shingon notamment, mais aussi dans les mouvements qui font référence à Nichiren (XIIIe siècle). Nichiren considérait en effet ce texte comme "l'ultime et parfaite parole du Boudha", et les pratiques qui l'accompagnent comme primordiales.
C'est en 1852 que Eugène Burnouf, dont on connaît la qualité des travaux, avait publié ce livre sous le titre de Lotus de la Bonne Loi. L'édition présente, faite pour l'étude et la lecture attentive, ne propose pas le texte dans sa version intégrale, en raison des nombreuses redites du texte original. André Chédel a adapté le texte d'après la version chinoise mais en s'appuyant également sur le texte japonais, pour donner l'essentiel d'un enseignement qui dépasse le strict cadre du boudhisme. A se procurer sans hésitation.
Collection l'Être et l'Esprit, Éditions Dervy

texte: Le Crocodile, http://lettreducrocodile.over-blog.net/