Chemins initiatiques en pays d'Auge : la fontaine guérisseuse Saint-Méen du Pré-d’Auge

Une statue enfermée dans un chêne centenaire que six barreaux de fer laissent entre-apercevoir. Un serpent de pierre, construit de mains d’homme, qui accompagne les pas du visiteur. Un pyramidion, surmonté d’un carré et d’un globe marquant l’embouchure de la source. Il n’est nul besoin d’être expert en symbolisme pour comprendre que nous sommes bien en présence d’un « haut-lieu » et que ces différents emblèmes, leurs dispositions, leurs nombres ont une signification bien précise… Encore faut-il avoir des yeux pour voir !

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
34:28
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
Achat en VOD / 15 €

Le philosophe du patrimoine Stéphan Levacher a étudié attentivement la fontaine dont il est question ici : son historique, les légendes qui lui sont rapportées. Et ses conclusions sont formelles : cette fontaine guérisseuse représente bel et bien un talisman à ciel ouvert….

Il nous spécifie ici les différents principes, et phases, qui cimentent ses affirmations. Une méthodologie qui vise à mettre en relief le caractère proprement imaginal d'un tel lieu, c'est à dire opératif et initiatique, au déprofit d'une approche superficiellement imaginative, relevant de l'anecdotique et du folklorique.

leva 2 meen 1leva 2 meen 2

La fontaine de Saint-Méen constitue un talisman, « c’est un lieu de projections archétypales ».

Saint-Méen était un moine du VIème siècle. Faisant route vers Lisieux (Calvados), fatigué et fébrile, il s’arrêta sur ce point d’eau du pré d’Auge demandant de l’aide à deux jeunes filles qui se trouvaient là. La première, revêche et paresseuse, tourna les talons tandis que la seconde, gracieuse et pleine de charité aida le vieil homme….

leva 2 meen 3leva 2 meen 4

« Maintenant, partout, ici et tout le temps, toujours » affirment les fils d’Hermès.

A la suite de cette visite, les eaux devinrent alors « miraculeuses » pour guérir les maladies de la peau. Mal dont souffrait la première fille.

leva 2 meen 5leva 2 meen 6

Tâchons d’employer nos forces terrestres à puiser dans les eaux profondes de notre psyché.

A travers l’analyse des différents règnes : minéral (pyramidion), végétal (les trois chênes), animal (serpent) et humain (Saint-Méen, derrière les barreaux), leurs emplacements respectifs au regard des positions solsticiales, Stéphan Levacher nous démontre que cette fontaine est un témoignage de la Sophia Perennis.

Cette philosophie éternelle, qui par-delà les modes, les goûts et les préoccupations de chaque époque, nous invite à sonder l’intériorité de notre âme, cet espace médian où se manifestent nos archétypes les plus profonds. Une source intarissable de sens, d'émerveillement et de beauté.

Haut