1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
Calendrier runique Asatru de Halfdan Rekkirsson

Le calendrier Asatru se révèle être plutôt une éphéméride accompagnant la vie religieuse au sein de la tradition nordique. Ce calendrier a été élaboré à partir de plusieurs recherches. En effet, plusieurs anciens calendriers runiques furent découverts mais très différents les uns des autres. Il ne semble pas que ces calendriers aient été unifiés.

Ce calendrier est donc divisé en treize mois lunaires conformément à l’un des préceptes de la Völupsa. Cette division se superpose à celle d’un calendrier runique qui divise l’année en vingt-quatre demi-mois, régis chacun par une rune. Chaque jour est également associé à deux runes. L’année commence au solstice d’hiver.

L’un des intérêts de ce livre réside dans les explications fournies par l’auteur pour comprendre sa démarche. Il rend compte des difficultés insoupçonnées que rencontre toute personne qui veut construire un calendrier. Si, remarque-t-il, la journée de vingt-quatre heures est évidente, tout ce complique quant aux autres mesures. Chaque choix fait émerger de nouveaux problèmes de calcul.

L’auteur, après plusieurs réalisations de calendriers, chaque fois améliorés au fil des ans, a abouti à un outil pratique et performant intégrant des données astronomiques et des fêtes religieuses. Halfdan Rekkirson est très conscient de l’enjeu culturel d’un tel calendrier dans un pays, la France, qui efface peu à peu toute référence religieuse de son calendrier :

« A ce titre, dit-il, plus que jamais, un calendrier Asatru est une arme dans un vaste combat culturel lié à la défense plus large de notre identité, l’une des nombreuses identités qui font la richesse du genre humain. Je n’avancerai pas plus avant dans cette direction. Cependant ces constatations m’ont décidé à prendre une orientation particulière vis-à-vis de certaines des fêtes du Calendrier Runique.

Car il faut reconnaître que la plupart des dates à célébrer ne correspondent à aucune fête comparable à Jul, ou aux célébrations du solstice d’été. Beaucoup de nos fêtes ne donnent plus lieu à aucune cérémonie, aucun geste cultuel. (…)

J’ai donc pris la liberté de proposer via le calendrier, quelques gestes rituels lors de certaines dates. » Ces simples suggestions de l’auteur sont destinées à enrichir et soutenir la pratique religieuse quotidienne.

L’ouvrage fait voyager le lecteur dans les mythes et symboles nordiques afin de constituer l’environnement sans lequel ce calendrier n’aurait aucun sens.