1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Pour Schuon, l'ésotérisme authentique ne réside pas dans les ésotérismes formels et historiques, inscrits dans le temps et l'espace comme le pythagorisme, le zen, le vedânta, ou autres, tous dignes d'intérêt, mais dans un ésotérisme en soi - Sophia perennis.

Cette dimension de l'ésotérisme est malheureusement largement oubliée dans un monde qui privilégie la forme à l'essence.
Même si Schuon répond aux interrogations que le lecteur peut se poser sur les ésotérismes, il démontre surtout que l'ésotérisme réside dans une attitude particulière, dans laquelle la foi est fondamentale, la foi comme certitude. Et Schuon de conclure: "Le mystère de la certitude, c'est notre consubstantialité avec tout le connaissable, donc avec tout ce qui est."