La doctrine spirituelle de l'art par Coomaraswamy

Dans les circonstances présentes, l'art est devenu un luxe, un luxe que la plupart des hommes ne peuvent s'offrir (...) Autrefois, l'art était un principe de connaissance qui fournissait ce qui était nécessaire à la vie et qui satisfaisait les besoins physiques et spirituels de l'homme. L'homme complet créait dans la contemplation et, en créant, ne se séparait pas de lui-même" écrit A.K. Coomaraswamy ("La Philosophie chrétienne et orientale de l'art", 1956). 

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
51:40
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

Dans cette conférence de 51 minutes, Jean Annestay revient sur la vision traditionnelle de l'art selon le célèbre et controversé métaphysicien indien.

Quelle est la fonction de l'art ? Quelles perspectives offrent-elle à l'homme? Pour l'auteur, le but de l'art est de faire résonner une nouvelle dimension de l'homme à travers la sacralisation de la vie. L'art apparaît ainsi comme une voie de réalisation et une science sacrée, une méthode d'accès à la connaissance spirituelle. A l'égal de chaque métier pour l'homme traditionnel, il est un support de travail intérieur et de méditation, un sacerdoce enclin à le révéler sur la voie de la réintégration de l'être.

Haut