1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Le Dr Rawlings, longtemps cardiologue de l’armée américaine, avant de rejoindre le civil, fut confronté à la mort, on s’en doute, en tous ses aspects. Présent très souvent dans les derniers instants, recueillant ainsi les derniers mots de ses patients, le Dr Rawlings a relevé de nombreux témoignages de NDE faisant état d’expériences négatives, désagréables voire horrifiantes.

Contrairement aux autres spécialistes des expériences aux frontières de la mort, il fut le seul à rendre compte de ces expériences négatives. Mais, il est aussi le seul à ranimer des patients et à être présents pour des entretiens immédiats.
Le Dr Rawlings a tout d’abord constaté que les patients vivaient autant d’expériences mauvaises que de bonnes expériences aux frontières de la mort. Ce sont environ 20% de ses patients sauvés par stimulation cardiaque et respiratoire qui mentionnent spontanément l’expérience d’un « au-delà ». S’il est difficile de parler d’une telle expérience quand elle est agréable, cela l’est encore plus quand elle est désagréable. Ceci explique sans doute que cet aspect des NDE fut longtemps ignoré. Mais une autre raison réside peut-être dans les réticences du business de la NDE à introduire dans leurs programmes des éléments pertubants.
Athée et plutôt rationnel, Maurice Rawlings fut bouleversé par ses témoignages, ce qui le conduisit à réinvestir le domaine de la spiritualité et à interpréter selon les Evangiles ces expériences-limites. Le lecteur n’est pas obligé de le suivre sur ce terrain du Paradis et de l’Enfer, d’autant que l’auteur prend soin de poser davantage de questions qu’il ne propose de réponses. Ce livre qui lève le tabou sur les expériences négatives aux frontières de la mort eut beaucoup de succès aux USA, pays où le sujet des NDE est abordé plus aisément qu’en France.
Mais, ce livre présente un autre intérêt, et pas le moindre, le Dr Rawlings fait le point sur les actuelles techniques de réanimation et notamment sur ce que chacun d’entre nous se doit de savoir pour venir au secours d’une victime ou tout simplement éviter de faire partie des victimes.