Jean Borella

Jean Borella est un philosophe français né à Nancy le 21 mai 1930. Il sera l'étudiant de Georges Vallin, puis durant trois ans, de Guy Bugault et de Raymond Ruyer (université de Nancy). En 1954, il passe sa licence de philosophie et c'est à cette période qu'il découvre la pensée de René Guénon qui exercera une influence considérable sur ses travaux.

Il a enseigné la philosophie à l'université de Nancy II de 1962 à 1967. En 1982, il soutient sa thèse de doctorat d'État à l'université de Paris X-Nanterre 1.

Ses travaux portent sur le symbolisme religieux, la théologie, l'ésotérisme et le mysticisme. Il a publié plusieurs ouvrages aux éditions L'Âge d'homme. Il est considéré comme le plus grand philosophe chrétien de notre temps, tant par son œuvre écrite que par son rayonnement spirituel ; il fut aussi un grand professeur d’une humilité surprenante dont l'érudition est impressionnante. Il a, selon les propos de Jean Hani qui lui consacre un article dans son livre Le Monde à l'envers, « correctement jeté les bases et les éléments essentiels de la reconstruction d'une gnose chrétienne orthodoxe dont une renaissance religieuse véritable ne pourra faire l'économie. »

Son blog:: http://jeanborella.blogspot.com/


Ses principaux ouvrages sont:

La Charité profanée. Subversion de l'âme chrétienne, Paris, Éditions du Cèdre, 1979.
La crise du symbolisme religieux, Lausanne-Paris, l'Âge d'homme, 1990.
Ésotérisme guénonien et mystère chrétien, Lausanne-Paris, l'Âge d'homme, 1997.
Symbolisme et réalité, Ad Solem, 1997.
Histoire et théorie du symbole, Lausanne-Paris, l'Âge d'homme, « Delphica », 2004.
Lumières de la théologie mystique, Lausanne-Paris l'Âge d'homme, 2002.
Le Mystère du signe. Histoire et théorie du symbole, Paris, Éditions Maisonneuve & Larose, 1989.
Penser l'analogie, Ad Solem, 2000.
Le poème de la création, Ad Solem, 2002.
Problèmes de gnose, L'Harmattan, 2007.
Un homme une femme au Paradis, Ad Solem, 2008.

Plus d'informations: https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Borella

Toutes les vidéos de Jean Borella