1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Ce livre apporte une contribution historique certaine sur le si important Rite de Kilwinning puisque le rite biblique calviniste du Mot de maçon fut constitué entre 1628 et 1637 par les maçons écossais de Kilwinning.

Il était destiné à se substituer au Rite des Anciens devoirs opératifs du Moyen-Âge et de la Renaissance. Par la suite, après avoir subi diverses influences, anglicanisme, catholicisme, la Grande Loge de Londres le transforma en 1717 en Rite philosophique universel qui devint la matrice du rite en trois degrés que nous connaissons, apprenti, compagnon, maître. Le « Mot de maçon » a donc été un vecteur de l’universalisme maçonnique en même temps qu’il a marqué le passage à une dimension philosophique du rite.