1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Il y a du Gargantua et du Don Quichotte chez ce Caravan, étrange nomade qui voyage aussi bien dans le temps et dans l'espace à la quête d'un lui-même insaisissable comme l'Esprit.

Mais présentons d'abord le bonhomme, homme en tout cas :

"Ce grand homme au visage anguleux et à la longue moustache recourbée dont le romantisme n'est pas à dépeindre, a - d'après nombre de personnages - connu une quantité phénoménale d'aventures héroïques et rocambolesques.

Hormis le fait qu'il soit poète et dramaturge, traducteur des Odes d'Horace, et athlète émérite, il n'en demeure pas moins un fin connaisseur de la gent féminine.

A ce sujet, on dit notamment qu'il aurait voyagé sur la Lune, joué aux échecs avec le roi et folâtré quelque peu avec la reine. C'est sur ce point qu'il en aurait été chassé ; la jalousie du roi de la Lune étant légendaire. Il aurait été aussi l'amant de Sémiramis, princesse babylonienne, et serait l'instigateur des fameux et fabuleux Jardins suspendus. On colporte aussi que Edward Drax Crafton, Lord de Caravan - de son vrai nom - aurait été initié par Michel de Nostre-Dame, devenant ainsi le protégé de Catherine de Médicis.

Entre autres légendes, certaines personnes assurent que le Chevalier Caravan aurait vécu à l'époque du roi Louis VI le Gros vers 1128 et aurait été admis dans l'Ordre des Templiers. D'autres l'auraient vu, au bord d'un ruisseau, en grande discussion avec l'Enchanteur Merlin. D'après un témoin, il aurait acquis son cheval en regardant les étoiles. Un soir, alors qu'il méditait devant la Constellation de Pégase, une étoile aurait chu dans son oeil. L'ôtant de son doigt, il l'aurait jetée à terre. Aussitôt, un superbe cheval ailé s'en serait dégagé. Après moult palabres entre eux deux, le Chevalier le nomma Anaximandre. Enfin pour achever la liste abrégée des légendes concernant le Chevalier Caravan, un homme mourant aurait confié qu'il l'avait vu avec les Maures apprendre le maniement des armes.

Allez donc extraire de tout cela le vrai du faux ! . Enfin, qu'importe."

On le voit le personnage a de la tenue. Et il lui en faut, de la tenue, pour se sortir des véritables guêpiers dans lesquels la Providence, quand ce n'est pas lui-même, aime à le placer. D'autant que le Chevalier traverse les mondes et les Traditions, comme vous, vous traversez la rue. Il croise en quelques pages Hephaïstos, Jésus Christ et Eliot Ness. Ce qui n'est pas sans conséquences pour ce héros, comme d'ailleurs pour le lecteur qui ne sort pas indemne de l'aventure.

Olivier Bidchiren nous dessine un magnifique personnage et campe un récit subtil dans lequel le lecteur qui, après avoir donné le mot de passe, entrera pour prendre du bon temps s'il le souhaite, ou s'enrichir des multiples allusions et jeux de références qu'il recèle. Textes à trésors, littéraires et philosophiques !

Olivier Bidchiren fut rédacteur de la revue Micronos et fondateur du mouvement Khronos. Nous lui devons déjà un recueil de nouvelles, Images d'outre-mondes publié aux Editions Agly. Avec ce nouveau livre, Olivier Bidchiren poursuit avec bonheur sa double carrière, littéraire et aventurière.