1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
Les secrets de la bouche de l’enfer

sous la direction d’Emmanuel Thibault, Editions L’œil du Sphinx.

Ce livre était très attendu. Plus de dix ans après la parution à Lisbonne, chez nos amis des Editions Hugin, de la correspondance entre Fernando Pessoa et Aleister Crowley, l’édition française est enfin disponible. Fernando Pessoa n’est pas seulement un auteur majeur de la littérature du XXème siècle. Au Portugal, les poètes portent souvent la double fonction philosophique et prophétique.

Fernando Pessoa a ainsi établi, ou rétabli, les grands mythes fondateurs du Portugal dans leur dimension métaphysique et universelle : le Cinquième Empire, le Roi Caché et l’Ordre sébastianiste, le Culte du Saint Esprit notamment. Sa rencontre avec Aleister Crowley, en qui nous voyons surtout le mage mais qui fut aussi, en son propre style, un artiste et un poète, paraît improbable, l’un de ses clins d’œil dont le destin a le secret et qui se caractérise par l’épisode de la Bouche de l’Enfer.

Il convient de regarder au-delà de ce qui se donne à voir, dans les aspects contingents de la rencontre, au-delà des « faire » ou des « avoir », pour découvrir ce que ces deux êtres pouvaient avoir à s’offrir l’un à l’autre, dans un temps limité, qui allait contribuer à leurs oeuvres respectives.

Sous la direction d’Emmanuel Thibault, qui a accompli un long et brillant travail pour donner le jour à ce volume, sont rassemblés la correspondance inédite en français entre Pessoa et Crowley et notamment la partie concernant le canular du faux suicide d’Aleister Crowley organisé par ces deux personnalités au site impressionnant de la Bouche de l’Enfer, situé à Cascais, ville de l’ouest de Lisbonne, la traduction de la nouvelle policière inachevée rédigée par Fernando Pessoa au sujet de l’événement et un diverses contributions qui permettent de mieux comprendre le contexte et la nature de la rencontre. Françoise Laye dresse un beau portrait du poète Fernando Pessoa sous le titre Pessoa et le chat de Schrödinger.

José Anes, qui a permis la reconnaissance de l’événement de la Bouche de l’Enfer comme un épisode à la fois important et divertissant de la vie de Pessoa, faisant du même coup du site un lieu désormais très touristique, s’est intéressé à Fernando Pessoa et l’ésotérisme crowleyien. Geneviève Béduneau propose Quelques remarques sur l’astrologie chez Crowley & Pessoa. Enfin, Emmanuel Thibault, sous le titre Les secrets de la Bouche de l’Enfer cherche à mieux comprendre l’impact de cette rencontre sur chacun des deux protagonistes à partir d’une analyse de leurs parcours si singuliers et de leurs héritages tout à fait extraordinaires tant au niveau culturel qu’au niveau ésotérique.

L’ouvrage autorise une meilleure connaissance de ces deux hommes si différents et de deux œuvres qui parfois se croisent, parfois se repoussent. C’est l’occasion aussi d’approcher la si riche tradition lusitanienne dont Fernando Pessoa est le premier représentant.