1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Rappelant que les Arcanes Majeurs du Tarot expriment le Trium Hermeticum, Astrologie, Magie et Alchimie, "trois sciences théosophiques qui s'incorporent dans la Gnose qui les agence et les regroupe toutes trois", l'auteur étudie les lames du Tarot sous leur aspect magique mais surtout sous leur aspect alchimique. Cette recherche fouillée aborde tant la question des Métaux que celle des feux et des différentes opérations du Grand oeuvre. L'auteur voit trois septénaires dans le Tarot. Le premier septénaire, du Bateleur au Chariot correspond à la préparation nécessaire pour entrer en possession des différentes forces naturelles nécessaires pendant le travail de l'oeuvre. Le second septénaire, de la Justice à la Mort, correspond à la prise en main de ces forces et au commencement de l'oeuvre, préparation du Sel, des matériaux requis, et phase au noir. Le dernier septénaire, de la Tempérance au Monde, correspond aux différentes phases jusqu'à la réalisation de l'oeuvre, ou à l'échec. L'auteur fait également correspondre les vingt-deux arcanes aux douze travaux d'Hercule. Nous regretterons seulement que l'auteur ne voie dans le Mat que l'échec, alors que le Mat, maître de l'Intervalle, exprime les Voies directes.


texte: Le Crocodile, http://lettreducrocodile.over-blog.net/