1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Nous devons à Joël Gregogna un excellent Corto l’initié, paru en 2008 chez Dervy également. Ce nouvel ouvrage, à la fois essai et livre d’art nous conduit sur les traces de Corto et surtout de son créateur, Hugo Pratt, dans la cité de Venise, cet écrin pour sociétés secrètes.
Hugo Pratt fut un grand amoureux de Venise qu’il explora, corps, âme et esprit, depuis l’enfance, quand avec ses copains, il cherchait à se rendre au cinéma sans payer.

Avec Hugo Pratt, c’est la Venise qui naît de la déambulation dans le labyrinthe des ruelles ou de l’errance par les canaux qui nous est suggérée. Une Venise imaginale qui exige la conjugaison des détails, de quelque nature qu’ils soient, en une composition sans cesse renouvelée. Venise, cité des mystères, est un hymne à la beauté mais celle-ci contrairement à ce que beaucoup pensent ne se donnent pas à voir. Si Venise met en avant ses palais, ses basiliques et ses églises, c’est pour mieux dissimuler sa véritable beauté, secrète, élégante et subtile faite de juxtapositions improbables, de surprises, de transformations… La magie de Venise vient beaucoup de l’inattendu, de visions ou de moments uniques au détour d’une ruelle, au débouché d’un canal, dans l’ombre d’un porche, derrière le pilier d’une église, sur les pas d’une vénitienne, à travers le jeu des enfants…
Joël Gregona nous invite à entendre les images, à voir les univers sonores, à goûter les caresses sur la pierre… Venise comme symphonie sensorielle. Plutôt que de penser la cité, la percevoir de tous ses sens (il sera toujours temps de penser). La rencontre avec Venise n’est pas intellectuelle, elle est absolument charnelle et rarement immédiate. Il faut du temps… C’est ce temps-là, le temps de ne rien faire, que nous offre la Venise d’Hugo Pratt en laissant la cité venir à nous.
Il faut saluer le travail remarquable de l’auteur, ici artiste, qui mêle dans de parfaites proportions, histoire, art, mythes et légendes, vie quotidienne, sensations, questionnements pour une dialectique créatrice entre réalité et mystère. Les références maltesiennes rythment l’ouvrage sans ostentation, pour un voyage amoureux dans une Venise certes éternelle mais surtout infiniment présente au corps. Venise est une expérience intime.

Editions Dervy, 19 rue Saint-Séverin, 75005 Paris, France.