1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Ce livre collectif aborde un sujet essentiel. Il est publié dans un pays, la France, qui a bien du mal à aimer ses enfants surtout quand ces derniers refusent de s’insérer dans le carcan de préjugés des adultes. Tous ceux qui ont eu la chance de conduire des ateliers philosophiques avec les enfants, ceci dès la maternelle, savent quelle profondeur les enfants peuvent révéler au grand étonnement de leurs parents et enseignants.

Lytta Basset, théologienne protestante, nous pose cette question : « La vie spirituelle des enfants est-elle nécessairement infantile et appelée à être remplacée par une spiritualité adulte et responsable ? ». Elle interroge ainsi le Simple et le Silence chez l’adulte et invite à découvrir une singularité particulièrement riche en évitant l’écueil de l’idéalisation de l’enfance.

Ce livre rassemble des personnalités qui travaillent avec les enfants ou sur le sujet de l’enfance : Nicole Fabre, psychothérapeute d’enfants – Michèle Trellu, médecin – Emmanuelle Rémond-Dalyac, journaliste – Serge Mollat, pasteur – Tania Zittoun, professeur en sciences de l’éducation – Madeleine Natanson, psychanalyste – Sylvie Barnay, historienne – Yves Bridel, professeur d elittérature – Anne-Marie Aitken, assistante générale de la Xavière. La pluralité des expériences et des regards fait la richesse du propos.

Un seul regret, si on entend bien, parfois, les enfants encore présents chez les adultes invités dans ce livre, il manque la parole des enfants eux-mêmes, qui sont sans doute les meilleurs experts de leur propre spiritualité.