1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

La première édition de ce livre date de 1977. Il a connu cinq réimpressions. Camille Creusot consacra sa vie à l'étude des nombres et fut un précurseur dans le domaine. Son livre demeure l'une des meilleures introductions possibles à ce sujet inépuisable.

Extrait de l'introduction:
Les nombres sont d'essence spirituelle dans leur translucidité gnostique. Ce sont des êtres à valeur qualitative. Ils deviennent de traduction quantitative lorsqu'ils sont revêtus conventionnellement par des chiffres. Les Nombres transmettent un enseignement ésotérique transcendantal selon les degrés d'initiabilité de celui qui les médite; les chiffres sont signes de convention qui permettent d'accéder à la connaissance pratique des mathématiques profanes. Les Nombres sont base et sommet de la Mathématique sacrée donc secrète. Ils émanent perpétuellement de l'Unité vers laquelle ils retournent selon le rythme quaternaire qui ramène à cette Unité primordiale.
L'auteur interroge d'abord les traditions du nombre, le pythagorisme, la kabbale, la Bible qui est truffée de nombres avant d'étudier un par un les 22 premiers nombres qui correspondent aux arcanes majeurs du Tarot et aux 22 lettres de l'alphabet hébreux. Très synthétique et introductif, ce texte indique aussi de nombreuses pistes de recherches que le lecteur pourra suivre ou ignorer selon son penchant et sa sagacité. Surtout il ne perd jamais la finalité de cette recherche:
Il existe une racine, une seule, d'où tout le reste s'est développé ou a évolué. Du fait que c'est une force infinie, ne pouvant être enfermée sous quelque forme que ce soit, il lui faudra chercher Dieu hors du laboratoire. Le sentiment profond de cette cause première, qu'il soit conscient ou inconscient, oblige chacun de nous à se poser la question: Quelle est-elle? Il faut bien qu'elle soit éternelle, car elle ne peut sortir du néant. Ayant remonté la chaîne des causes multiples, nous nous trouvons face à celle qui préexiste à toutes les autres intelligemment et sagement enfantées; et cette force énergétique créatrice comment la nommer? Il répugne à certains philosophes et aux matérialistes endurcis de la déifier et cependant toute la création Cosmique découle volontairement de cette Cause Unique.
L'homme n'aurait jamais pu élever à la hauteur de la Divinité, l'objet matériel, la plante ou l'animal considérés comme ses ancêtres, s'il n'avait sans le savoir, nous dit le Dr Chauvet, porté incluse au plus intime de son être, cette notion de la divinité qu'il appliquait inconsciemment à cet animal, à cette plante, à cet objet inanimé lui-même.