Cherchant à réconcilier religion et science, il crée ainsi le concept de synarchie qu'il décline longuement dans ses principaux ouvrages : "Mission des Souverains" (1882), "Mission des Ouvriers" (1883), "Mission des Juifs" (1884), "Mission de l’Inde en Europe" (1886), "La France vraie" (1887) et "L'Archéomètre - Clef de toutes les religions et de toutes les sciences de l'Antiquité - Réforme synthétique de tous les arts contemporains" (1909).

Il décède alors qu'il commence à travailler sur l'Archéomètre, une clef universelle permettant de jauger l'Antiquité et de déterminer la valeur de chaque système philosophique, scientifique ou religieux, afin de l'intégrer à l'arbre universel de la science ou de la tradition.