1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Voici longtemps que nous n’avions eu un ouvrage intéressant sur la Golden Dawn. Avec ce livre, c’est l’occasion de se replonger dans la gnose rosicrucienne et les praxis magiques de cet ordre étonnant.

Ce livre propose les enseignements du second ordre de la GD, « Rosae Rubeae & Aureae Crucis » aux Adeptii Minores 5°=6°. Le livre n’est pas réservé aux familiers de la Golden Dawn ou de la Stella Matutina, en effet, le lecteur pourra s’intéresser au corpus d’idées développé dans cet ensemble de textes.
Les Flying Rolls s’apparentent en effet à des planches maçonniques dont le propos serait davantage ésotérique que symbolique. Les sciences d’Hermès, théurgie, alchimie, divination, y sont donc abordées sous différents angles et toujours en lien avec la pratique.
Le style et les croyances sont ceux de la fin du XIXème siècle, plus particulièrement du milieu occultiste, néanmoins, une fois écartés ces aspects culturels, le lecteur trouvera matière à une réflexion profonde touchant même en certains cas à la métaphysique.
Nous ne nous étendrons pas sur l’origine et l’organisation de la GD, rappelées brièvement en début d’ouvrage, pour nous intéresser à l’enseignement réservé à l’Adeptus Minor du second ordre. Les Flying Rolls sont d’un intérêt variable, certains n’étant que de simples notes complémentaires. La lecture de l’ensemble montre à la fois les lourdes exigences de la G.D. et l’excellent niveau de réflexion attendu. Beaucoup de textes sont techniques, d’autres mettent l’enseignement en perspective et le pratiquant à distance comme le Flying Roll n° XV, L’Homme et Dieu rédigé par W.W. Westcott, dont voici quelques extraits qui frappent par une lucidité qui a parfois fait défaut aux fortes personnalités de cet ordre :
« L’enseignement de la G :.D :. Se réfère principalement à la Religion et à la Philosophie ; mais il est bien sûr évident que nos Rituels sont seulement des esquisses et des repères dans le monde de la pensée.
Chaque membre remplit pour lui-même les espaces libres, ou les laisse vierges.
Un peu d’observation nous montrera que ces espaces libres sont remplis par chaque membre de manière très différentes. Nous avons parmi nous toutes les nuances d’hétérodoxie ; et quelques-uns d’entre nous sont presque orthodoxes. Cependant nous sommes tous sensibles à un lien puissant qui nous relie : c’est notre Sagesse Rituelle. (…)
En l’honneur de l’Ordre que je contribue à soutenir, j’ai toujours fait la distinction la plus claire entre le Rituel Ancien et nos commentaires modernes, et cette distinction, vous devez toujours l’avoir à l’esprit, car il ne doit pas être considéré que les doctrines d’un aîné ou d’un dirigeant particulier sont nécessairement toutes fidèles à la foi hermétique. Tous les individus s’égarent hors du bon chemin, même si quelques-uns vont plus loin que les autres. Cet Ordre n’a donc ni Pape ni Papesse, et notre Bible est imparfaite à chaque étape ; nous sommes un groupe d’étudiants, espérant encore la Lumière ; et chaque cours donné ici n’est que l’expression de l’opinion personnelle de quelqu’un qui a marché plus longtemps que la plupart sur le chemin du progrès hermétique, et vous devez évaluer par vous-même et pour vous-même la proportion de doctrine ou de faits que vous acceptez : c’est un devoir envers vous-même afin d’effectuer votre propre transmutation, afin de changer les pouvoirs de la vie physique et sensorielle en les facultés spirituelles raffinées de l’Adepte, dans l’esprit aussi bien que dans la lettre. »
Les textes sont de Westcott mais aussi de Samuel et Moina MacGregor Mathers, de Florence Farr, d’Annie Hornimann, d’Edward Berridge, notamment. On se rappellera, surpris parfois par les croyances surannées ou les superstitions rencontrées dans ces textes, que ce n’est pas un hasard si quelques-unes des personnalités des plus brillantes et des plus libres de l’époque, on pensera par exemple à Yeats ou à Florence Farr, se sont passionnées pour cet enseignement. Il faut passer outre et chercher la poésie de l’ensemble, la beauté des rites, l’effet des pratiques sur les représentations du monde et la conscience.
A lire donc. A pratiquer peut-être.