Les sociétés secrètes 2/2

Dans notre société qui est régie par l’uniformisation, le règne de la quantité, le commerce et son allié : la peur, il est des mots polysémiques que l’on doit manier avec une certaine prudence, voire un certain respect. Le terme de « sociétés secrètes » est de ceux-là. Deux adages populaires entrent en effet en contradiction : « pour vivre heureux, vivons cachés » et « ceux qui n’ont rien à se reprocher n’ont rien à cacher ». Tous les deux sont potentiellement vrais…  et pourtant la vérité semble résider entre ces deux acceptions.

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
58:21
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

Erik Sablé (Editeur chez Terre Blanche et auteur de nombreux ouvrages chez Dervy) et Renaud Thomazo (directeur de collection chez Larousse) répondent dans cet entretien à de nombreuses interrogations. Quels critères permettent de distinguer une société secrète d’une confrérie … ou tout simplement d’une société « discrète » ?
Comment circonscrire le champ d’action d’une société secrète dont les finalités sont politiques, criminelles ou spirituelles… et parfois les trois à la fois ?
gherna_TR17_societes_secretes_1gherna_TR17_societes_secretes_2
En privilégiant la sphère occidentale - et les sociétés secrètes à vocations spirituelles - nos auteurs vont aborder successivement les tariqas soufies, le compagnonnage, la franc-maçonnerie, l’Hermetic Brotherhood of Louxor, les Rose-Croix, la Golden Dawn, la société Théosophique, la société anthroposophique, la Thulé Gesellschaft et Skull and Bones.
Bien au-delà d’une instrumentalisation sensationnelle qu’exploitent de nombreux auteurs « à succès » actuels, nos auteurs ont tenté d’aller à l’intérieur de ce sujet complexe, puisque comme nous le rappelle Erik Sablé : « le vrai secret, c’est l’indicible ». 
A vous de vous faire une idée précise grâce à cette table ronde d’une durée de 2 x 60 minutes, filmée au Forum 104, et animée par Yonnel Ghernaouti.

Haut