1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Ce livre est un classique de la Franc-maçonnerie. Il est ici traduit et présenté par Georges Lamoine, historien de la Franc-maçonnerie, d’après son édition de 1812.
Si l’ouvrage ne peut être considéré comme fiable concernant ce qui se déroule avant 1717, il constitue une source de valeur pour l’étude de la genèse de l’institution maçonnique dans le XVIIIème siècle anglais :

« à partir du moment, nous dit Georges Lamoine, où il y a une véritable organisation, ce texte offre un réel intérêt pour le détail des cérémonies, la vie de Grande Loge, les rapports de la Maçonnerie anglaise avec d’autres Grandes Loges à l’étranger, l’extension des Grandes Loges Provinciales hors d’Angleterre, etc. Il semble que les alliances se soient nouées surtout avec des pays de religion protestante : Prusse, Provinces-Unies, Suède, bien qu’il y ait quelques liens avec le Portugal. Le développement de l’Institution en Inde est également intéressant. On y trouve encore mention du développement des Illuminés dits de Bavière, et ce qui est plus plaisant rétrospectivement, le souhait de voir se faire l’unité des deux Grandes Loges rivales, se rétablir des liens fraternels de part et d’autre de The Border, la frontière entre Angleterre et Ecosse. »

On mesure donc tout l’intérêt des Prestonian Lectures et particulièrement de ce texte, Illustrations of Masonry pour mieux comprendre l’histoire maçonnique et l’histoire anglaise tout court. Il témoigne également de l’esprit qui préside à la Franc-maçonnerie anglaise, notamment dans le troisième livre de ce texte divisé par l’auteur en quatre livres, qui comprend la copie annotée d’un ancien manuscrit qui éclaire la nature des liens établis, ou à établir, entre Franc-maçonnerie et hermétisme.
Aujourd’hui, nous avons tendance à considérer la Franc-maçonnerie, ses institutions, ses rites, comme un « donné ». Nous oublions souvent que ce « donné » est une construction humaine, vivante et en mutation constante, que les formes naissent mais aussi meurent pour laisser circuler la vie. Indépendamment des intérêts découlant des fonctions d’une étude historique, ce livre, et quelques autres également à caractère historique, permet de saisir que la Franc-maçonnerie, ou toute autre institution initiatique, est une création et une aventure humaines, tantôt visionnaire, tantôt laborieuse, contextuée par les temps et les espaces traversés ou investis.
La lecture et l’étude de ce texte mettent en évidence les valeurs maçonniques, leur articulation, leur hiérarchisation, qui se modifient selon les époques, les influences, les orientations choisies ou subies. La question initiatique est parfois centrale et parfois périphérique, « délogée » par des préoccupations humanistes ou même politiques.