1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

La Franc-maçonnerie, société initiatique des temps modernes, traite avec lucidité de la fonction initiatique éventuelle de la Franc-maçonnerie qu'il considère comme " une réalité doublée d'une chimère ". La particularité de Jean Mourgues, la force aussi de son écrit, est de tenir pour possible un renouveau et une permanence maçonnique digne de ses idéaux.

D'autres, non sans raison, pensent qu'il n'y a plus rien à sauver en Franc-maçonnerie, que c'est perdre son temps que de s'y évertuer, et que depuis longtemps déjà les Choses se passent ailleurs et autrement. Jean Mourgues, conscient de la difficulté et de la faillite passée et présente, non seulement conserve espoir, mais transmet cet espoir à ceux, nombreux malgré tout, qui sont entrés en Loge pour le noble dessein de la queste :
" Il faudra des îlots de régénération, des sources de renouvellement, et des lieux de rencontre où l'on puisse toucher à nouveau les cordes sensibles de l'être humain.
Il faudra surtout disposer d'un schéma clair et suffisant des conditions de la liberté.
Ce schéma est celui que la franc-maçonnerie propose, dans la triple détermination d'une discipline des corps, d'un désintéressement absolu de la quête, et d'un enseignement fondé sur l'élaboration empirique d'une sagesse.
La libération intérieure est finalement la seule certitude sur laquelle les hommes aient fondé leurs ambitions. Soit par la maîtrise des corps dans l'action soit par la liberté du jugement dans la méditation, soit enfin par la souveraineté de la relation entre l'individu et le monde, à travers l'action et la pensée.
Il convient que ces indications soient transmises, faute de quoi les tâtonnements seront toujours la cause, dans les générations futures, de bien des désastres individuels et collectifs.
Il n'est pas de véritable grandeur pour l'humanité si elle oublie ce qui l'a faite et ce qu'elle est.
Encore faut-il que ceux qui le peuvent le lui rappellent. Et cela, les artistes le font, les prêtres ont essayé de le faire, et les sages se demandent si leurs forces le leur permettront.
Puisse l'avenir n'avoir pas à déplorer l'occultation de la tradition artistique et spirituelle qui fait l'unité culturelle de l'espèce !
Et puisse la franc-maçonnerie maintenir la tradition initiatique ! "