1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Après les ouvrages de Gérard Galtier, Michel Monnereau, Serge Caillet, consacrés à la Franc-Maçonnerie égyptienne, il était nécessaire de rendre compte, spécifiquement, de l'orientation, de la finalité opérative, des praxis et ascèses propres à ce courant hermétiste maçonnique.

Denis Labouré a relevé le défit avec succès en mettant en premier lieu à la disposition des chercheurs, en second lieu sous le regard de tous ceux qui, réellement, veulent dissiper la confusion actuelle à propos des rites égyptiens, un ensemble d'études et de documents jusqu'ici épars, qui constituent un ensemble pertinent pour l'étude comme pour la pratique maçonnique.
Ce livre a une double fonction, dire ce qu'est la Franc-maçonnerie égyptienne, ses mythes fondateurs, les pratiques que ces mythes impliquent, son caractère éminemment libertaire si mal perçu, voire retourné, et ce qu'elle n'est pas, un faire-valoir, un rite parmi d'autres, un enjeu de pouvoir, un objet politique.
Denis Labouré élève le débat. Il ne s'agit pas de convaincre. Il y aura toujours une hostilité déclarée envers les rites égyptiens, mais ses détracteurs, au sein même de la Franc-maçonnerie, devront passer de la simple médisance à une véritable argumentation. Chacun peut aujourd'hui aisément connaître l'objet de cette Franc-maçonnerie résolument opérative. Nul n'est tenu de s'intéresser à l'hermétisme, encore moins de le pratiquer, mais aucun individu ne peut soutenir, à moins de malhonnêteté intellectuelle, que la Franc-maçonnerie n'a rien à voir avec l'hermétisme.
L'ouvrage de Denis Labouré, toujours d'une grande clarté, traite de l'histoire bien sûr, mais aussi des fondements de la maçonnerie égyptienne, de la fonction particulière d'un Cagliostro qui symbolise à lui seul la grandeur et le drame des rites égyptiens, des Arcana Arcanorum, clef opérative du rite, et propose à l'étude de nombreux documents peu connus, dont les instructions de la Loge Ankh, une loge maçonnique d'inspiration kremmerzienne, qui situent bien la singularité de ce rite. Il n'oublie pas de pointer les aspects obscurs et les incertitudes qui restent nombreuses.
Ce livre permettra pour le moins à ceux qui s'interrogent quant à l'existence de véritables praxis maçonniques qui permettraient de différencier les loges maçonniques de cercles fraternels où " on passe un bon moment " de se poser les bonnes questions, ce qui signifie toujours entrer en rebellion contre un ordre établi, prix à payer pour être enfin soi-même.
Les préfaces de Sebastiano Caracciolo et de Robert Amadou posent le cadre traditionnel et intellectuel de cette étude indispensable.