1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Ce livre magnifique sortira au mois d'octobre. Hassan Massoudy, né dans une vile du sud de l'Irak et installé en France depuis 1969, s'est imposé comme l'un des plus remarquables calligraphes qui soient.

Ce livre est l'aboutissement de trois années de travail. Hassan Massoudy s'est inspiré d'un choix de citations, proverbes et poèmes du monde arabo-musulman sur le thème de l'amour, notamment les écrits de Al Hallaj (Xe siècle) et Ibn Zaydoun (Xie siècle).
Quand le chant d'amour se transforme en spiritualité, quand la pensée spirituelle s'inscrit dans la chair, la main du calligraphe sait exprimer les mots dans une harmonie de mouvements et de couleurs qui touche et révèle l'âme tout à la fois.
La calligraphie est ascèse et l'oeuvre appelle à la contemplation.
Hassan Massoudy :
" Cette recherche de la forme juste est celle d'un point d'équilibre où se rencontre le tout : le poids montant sans retomber, la dynamique ne brisant pas la forme, la lumière passant à travers la couleur, l'espace s'insinuant derrière la forme, l'épuration sans appauvrissement, l'abstraction sans perte de l'image, le sens des mots, le désir du calligraphe. C'est enfin se construire soi-même avec chaque calligraphie et se perfectionner grâce aux matériaux. La construction géométrique de la forme doit être d'une grande simplicité.
Si le point d'équilibre exact n'est pas atteint, si c'est l'échec, on découvre alors ses propres limites, son humanité et la fragilité de l'être. La calligraphie peut devenir un indicateur de cette absence de centre, de ce déséquilibre. Cette expérience devient alors connaissance de soi et Carlos Dumême peut-être évolution si, à l'instant, on se relève pour recommencer. "
A offrir ou se faire offrir.