1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Cet essai est une contribution à l'étude des liens entre psychologie et astrologie. Dans un esprit très jungien, Sara-Anne de Saint-Hubert considère le zodiaque comme un modèle créateur de l'aventure humaine et de l'inconscient.

Dans son introduction, Michel Cazenave situe en quelques mots l'intérêt de ce travail :
"" Dans l'antique Mésopotamie, relève clairement Sara-Anne de Saint-Hubert, le signe qui désignait le mot astre signifiait "Dieu". " Nous voici donc prévenus dès l'entrée de son livre : c'est de la symbolique des forces numineuses que nous allons entendre parler, de leur logique singulière, de la grammaire spécifique qui préside à l'élaboration des mythes œ bref, c'est au langage de l'inconscient que l'auteur va nous mener et, derrière l'expression particulière que lui confère l'astrologie, à ses structures profondes et à ses systèmes réglés d'images auxquels il donne si bien lieu, en même temps qu'il leur offre leur lieu."