1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Mais qui est Jean Rollin ? Né en 1938 dans une famille d'artistes, fasciné très tôt par le cinéma. Ses premiers essais cinématographiques ne sont pas venus jusqu'à nous. Le premier long métrage de Jean Rollin, Le Viol du Vampire, voit le jour en 1968. Il provoque de la part du public des réactions violentes. L'absence d'histoire et de dialogues, le sens plastique de Jean Rollin, dérangent les conformismes intellectuels.

L'ouvrage Immoral Tales, European Sex and Horror Movies de Cathal Tohill et Pete Tombs commente:
" En guise de film d'horreur, une série d'images sans rapport entre elles fut projetée : Des femmes buvant dans une immense jarre remplie de sang, une femme aveugle jouant aux quilles, une reine vampire émergeant de la mer, un mariage de vampires commençant dans la pure lignée des films de "Grand Guignol", deux amoureux enfermés dans le même cercueil, etc., jusquÃà la scène finale où le héros berce le corps de sa bien aimée dans ses bras sur la place de la Bastille déserte en récitant du Gaston Leroux. Pour couronner le tout, le film est entrecoupé dÃimages de nudité et dÃun dialogue ridicule qui semble improvisé par les acteurs au fil de lÃaction."
Depuis, Jean Rollin a tourné une vingtaine de films dans lesquels le vampirisme et l'érotisme sont souvent très présents et traités sous une forme poétique proche du surréalisme. Il reste un cinéaste des marges, mais aussi un cinéaste du génie qu'il faut absolument découvrir.
Jean Rollin est aussi écrivain. Il a publié au Terrain Vague une étude sur Gaston Leroux. Scénaristes de ses films, les thèmes et les obsessions de Jean Rollin cinéaste se retrouvent avec peut-être encore plus d'intensité et de profondeur dans ses écrits. Jean Rollin ne se contente pas d'écrire, il sort de l'ombre également de nombreux ouvrages fantastiques.
Les Deux Orphelines Vampires est un texte puissant, poétique, envoûtant et perturbant, comme le film du même titre sorti en 1995, mais il recèle une richesse et une violence supplémentaire. Cette édition est illustrée par une série de superbes photos extraites du film.