1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Alors que la mode du boudhisme tibétain bat son plein, entraînant celui-ci dans une lente, mais certaine, dilution dans une triste occidentalisation, le Dzogchen est resté suffisamment en marge pour demeurer préservé.
Les Éditions du Rocher ont pris l'heureuse initiative de publier plusieurs livres concernant le Dzogchen et son principal représentant en occident, Namkhaï Norbu Rinpoché.
Le Dzogchen qui perpétue un enseignement et une voie directe vers l'éveil, antérieure à l'apparition du boudhisme, constitue le cour, l'essence, du boudhisme tibétain. Non-voie, davantage que voie, le Dzogchen constitue une approche verticale, non religieuse, de l'éveil.
Le premier des livres proposés par les Éditions du Rocher est un recueil de textes Dzogchen, traduits du tibétain et présentés par James Low, sous le titre LA SIMPLICITE DE LA GRANDE PERFECTION. L'ouvrage rassemble de nombreuses instructions orales et des commentaires, par exemple les importantes Instructions orales Développées du Précieux Maître du Dharma, Chetsangpa Ratna Sri Buddhi, ou encore La Révélation Directe de la Boudhéité au-delà de toute Classification, par Nuden Dordje, ou La Condition Naturelle de l'État d'Égarement, par Padmasambhava. Ce sont un douzaine de textes importants qui sont donc introduits et présentés par l'auteur, en deux catégories d'instruction apparemment contradictoires. Une première série de textes considèrent les pratiques préliminaires : effort et sur-effort. La seconde série de textes invitent l'étudiant au lâcher-prise, au non-effort, à l'émergence de l'Etre ici et maintenant : ce sont les "instructions secrètes" de la Grande Perfection.
Tous ceux qui ont approché les voies d'éveil, ou les voies du réel, sous leurs formes occidentales ou orientales, reconnaîtront là un mouvement et une articulation naturelle autant que traditionnelle.
Namkhaï Norbu Rinpoché est l'un des actuels grands dépositaires et enseignants du Dzogchen. Ceux qui ont travaillé avec lui en Europe reconnaissent en cet enseignement et surtout cette pratique, une grande opportunité. Arnaud Pozin, pratiquant de Dzogchen, est l'un des traducteurs de l'enseignement de Norbu. Il réalise un petit livre tout à fait intéressant : RIRES DE DIAMANT de Namkhaï Norbu Rinpoché et Arnaud Pozin, Les Six Libérations dans l'Enseignement Dzogchen selon Namhaï Norbu Rinpoché . "Six est le nombre des enseignements correspondant aux six émotions perturbatrices, aux six mondes, aux six dimensions et aux six centres d'énergie fondamentaux du corps humain. Cette pratique place la conscience primordiale de la présence nue au centre de la Contemplation. Voir, toucher, goûter, sentir, entendre être conscient et leur réunion sont autant de portes vers la Voie de la Connaissance. En effet, tout contact sensoriel avec les Six Syllabes implante des semences de libération dans le continuum mental des êtres. Nulle notion de péché ni de mérite ici, mais l'accomplissement des sens dans leur fonction essentielle de la Voie de la Connaissance. Le Dzogchen permet le déconditionnement intégral de l'individu. Il le rend autonome puisqu'il s'agit d'une auto-libération qui passe par le rire, non pas de dérision mais de jubilation devant l'humour de la vie."
Éditions du Rocher, 6 place Saint-Sulpice, 75006 Paris.

texte: Le Crocodile, http://lettreducrocodile.over-blog.net/