1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Tous ceux qui considèrent Deepak Chopra comme un simple vulgarisateur profitant au mieux des circuits commerciaux auront intérêt à feuilleter ce livre profond que le Dalaï-Lama qualifie de merveilleux. C'est le meilleur Deepak Chopra que nous avons ici, le scientifique doublé du théosophe.

Comment connaître Dieu est une approche scientifique de l'expérience spirituelle. Remarquant que notre système nerveux présente sept modalités cérébrales qui correspondent aux sept niveaux de l'expérience divine, Deepak Chopra modélise les états différenciés de la conscience qui se manifestent dans l'expérience spirituelle, c'est-à-dire le processus de traduction de la présence de Dieu.

Selon Depak Chopra, ces sept modes "jettent un pont entre notre monde et une région invisible o la matière se volatilise et o règne l'esprit.

1. Le mode fuite-ou-riposte : c'est le mode qui nous permet de survivre face au danger. Il est associé à un Dieu qui veut nous protéger, comme un parent qui veille à la sécurité de son enfant. Nous nous tournons vers lui parce que nous voulons survivre.

2. Le mode réactionnel : c'est le mode qui crée notre identité personnelle. Au-delà de la simple survie, tout le monde cherche à satisfaire les besoins du je, du moi, et du mien. Nous le faisons instinctivement et de ce mode émerge un nouveau Dieu de pouvoir et de puissance, de lois et de règles. Nous nous tournons vers lui parce que nous voulons réussir et nous réaliser en nous mesurant aux autres.

3. Le mode de la sérénité intérieure : c'est le mode qui aspire à la paix. Repos et activité alternent dans le cerveau, et ce mode évoque un Dieu qui apporte l'apaisement et nous permet de trouver un noyau de calme au milieu du chaos extérieur. Nous nous tournons vers lui parce que nous ne voulons pas être engloutis par l'agitation perpétuelle du monde extérieur.

4. Le mode intuitif : le cerveau cherche des informations tant dans le monde extérieur que dans le monde intérieur, et si le premier est objectif, le second, lui, est intuitif. Personne ne demande à un expert extérieur de vérifier qu'il est bien heureux ou amoureux. Nous faisons confiance à notre faculté de nous conna”tre nous-mêmes parfaitement. Le Dieu qui correspond à ce mode est compréhensif et indulgent, et nous avons besoin de lui pour nous confirmer que notre monde intérieur est bon.

5. Le mode créatif : le cerveau humain ne cesse d'inventer de nouveaux objets, de nouveaux concepts, et de découvrir de nouveaux faits. Cette créativité semble surgir de nulle part - l'inconnu génère simplement de nouvelles pensées. C'est ce que nous appelons l'inspiration, et ce mode reflète un Créateur qui a fait tout l'univers à partir de rien. Nous nous tournons vers lui parce que nous sommes émerveillés par la beauté et la complexité de la Nature.

6. Le mode visionnaire : notre cerveau peut directement contacter "la lumière", une forme de pure conscience emplie de joie et de béatitude. Cette expérience peut être déconcertante car sa source ne se situe pas dans le monde matériel. Elle prend la forme d'une vision, et le Dieu qui lui correspond est prestigieux - il nous offre guérisons et miracles. Nous avons besoin de lui pour expliquer la magie qui côtoie notre réalité habituelle.

7. Le mode sacré : notre cerveau est issu d'une seule cellule fécondée, elle-même dénuée de fonctions cérébrales, mais animée par la flamme de la vie. Cent milliards de neurones se sont formés à partir de cette minuscule étincelle qui demeure néanmoins intacte dans toute son innocence et sa simplicité. Le cerveau la ressent comme sa source et son origine. Le dieu qui lui correspond est un Dieu d'être pur, un Dieu qui ne pense pas et qui "est" tout simplement. Nous avons besoin de lui car, sans cette source, notre existence n'aurait pas de fondement."

Le grand intérêt de ce livre est de dégager l'expérience divine de ses oripeaux culturels et donc des pesanteurs religieuses, de libérer les processus de leurs représentations et d'autoriser une spiritualité sans fards.