images/livres/quatre-etudes-sur-huysmans.jpg

C’est une excellente initiative d’avoir rassemblé dans ce volume quatre études, quatre petits ouvrages difficiles à trouver, concernant J.-K. Huysmans, de son vrai nom Charles-Marie-Georges Huysmans (1848-1907), et ce que l’on désigne souvent comme « l’Occultisme de la Belle Epoque ». Les trois premières études sont de Johanny Bricaud (1881-1934), la dernière est de Gustave Boucher (1863-1922).

J.-K. Huysmans est connu pour son livre Là-Bas qu’il a rédigé dans une période de sa vie consacrée à l’occultisme. Son intérêt pour l’occultisme le conduisit du côté de l’abbé Joseph-Antoine Boullan (1824-1893) et ses pratiques magico-sexuelles. Chacun connaît l’épisode célèbre de la guerre menée par Stanislas de Guaita, Oswald Wirth et d’autres occultistes proches de Papus contre l’abbé Boullan. Huysmans, pris dans ce conflit, finit par se convertir au catholicisme.

Les quatre ouvrages (plaquettes) rassemblés ici témoignent de ces temps agités, complexes, souvent mythifiés par les générations suivantes :

J.-K. Huysmans et le Satanisme d’après des documents inédits de Johanny Bricaud fut publié chez Chacornac en 1913 ;

Huysmans, occultiste et magicien – Avec une notice sur les Hosties magiques qui servirent à Huysmans pour combattre les envoûtements de Johanny Bricaud fut publié également chez Chacornac en 1913 ;

L’abbé Boullan (Docteur Johannès de Là-Bas) – Sa vie, sa doctrine et ses pratiques magiques de Johanny Bricaud fut publié chez Chacornac en 1927 ;

Une Séance de Spiritisme chez J.-K. Huysmans de Gustave Boucher, publié chez G. Ficker, peut-être en 1908.

Si Johanny Bricaud est une personnalité importante de l’occultisme de l’époque, acteur éminent du mouvement des églises gnostiques et du martinisme,

très hostile envers Huysmans,  Gustave Boucher fut, lui, un proche de Huysmans. Ces témoignages engagés sont une source importante de compréhension des représentations, des pratiques, des croyances des occultistes de la charnière entre le XIXe et le XXe siècle, particulièrement féconde du point de vue initiatique. En trois décennies, fleurirent une multitude d’ordres initiatiques, de revues, d’ouvrages, dont l’influence, créatrice ou toxique, perdurent aujourd’hui. Nous retrouvons de nos jours des identifications, clivages, croyances figées… mais aussi des ouvertures visionnaires, des pragmatismes, des réalisations… qui eurent leur source dans ce renouveau traditionnel qu’on ne peut comprendre sans le replacer dans les contextes historiques, sociologiques, artistiques et scientifiques qui le bercèrent.

La réimpression de ces quatre textes est une occasion pour penser un moment marquant de l’histoire des ordres initiatiques, mais aussi des idées et d’en séparer l’essentiel du conditionnel.

Source: La Lettre du Crocodile

VOUS AIMEREZ AUSSI

Haut