images/livres/anne-de-france.jpg

Le très dynamique mab, Musée Anne de Beaujeu de Moulins a présenté du 18 mars au 18 septembre 2022 une exceptionnelle exposition temporaire consacrée à Anne de France à l’occasion des 500 ans de sa disparition, sous la direction de Giulia Longo et Aubrée David-Chapy, co-commissaires de l’exposition.

Un ouvrage collectif superbe célèbre cet anniversaire et rend compte de l’exposition.

Née en 1461, fille aînée du roi Louis XI, Anne de France a épousé Pierre de Beaujeu, duc de Bourbon et d’Auvergne, en 1488.

Anne de France gouverne le royaume à partir de 1483, à la mort de son père. Sans être reine, elle fut une princesse et quasi-régente remarquable, à la charnière complexe entre Moyen-Âge et Renaissance. Elle inaugura une voie nouvelle de gouvernance et de pouvoir au féminin allant jusqu’à former de futures princesses et reines d’Europe à l’exercice du pouvoir.

Femme de lettres, son action dans le domaine de la culture et des arts fut tout aussi importante que dans le domaine politique. Sous son influence, la cour de Moulins connut un véritable rayonnement culturel. Elle s’entoura de nombreux artistes, peintres ou sculpteurs, venus de toute l’Europe et notamment d’Italie. Elle enrichit considérablement la Bibliothèque des Bourbons. Si Anne de France suscita beaucoup de représentations romantiques, l’histoire critiqua a depuis établi une connaissance objective de cette grande figure de l’histoire.

Toutes les facettes de cette femme de pouvoir trop peu connue sont abordées dans l’exposition qui rassemble des œuvres exceptionnelles, issues des collections du mab mais aussi de prêts de très nombreuses institutions nationales et internationales. Le catalogue publié par les Editions Faton de Dijon est particulièrement réussi lui aussi.

 

Source: La Lettre du Crocodile

VOUS AIMEREZ AUSSI

Haut