images/livres/le-message-initiatique.jpg

C’est le centième volume de la collection Les Symboles Maçonniques qui forme un ensemble d’une grande diversité et d’un grand intérêt. Pour ce centième volume, il fallait un ouvrage fort et c’est le cas avec cette introduction poussée à l’étude de ce qui est connu comme le Livre des Morts égyptien, expression malheureuse qui ne rend pas compte de la nature des textes découverts.

Pierre Dangle aborde le texte en écho à l’initiation maçonnique. Nous sommes en présence d’une voie d’immortalité ou d’alchimie interne :

« Les déplacements des initiés sont l’expression d’un feu qui se renouvelle de lui-même par le voyage. Se nourrissant des matériaux mutables qu’il consume, il nourrit ce qui est immortel. Sa progression est assurée par le lait des déesses qui est la flamme elle-même, tantôt vivifiante, tantôt dévoratrice. En allant et venant, la flamme aiguise l’acuité de perception en centrant sur ce qui est éternel. C’est ainsi que les symboles focalisent les énergies et écartent des initiés le mal par excellence qui est leur dispersion. Si le feu du désir de déplacement et de changement spirituel venait à disparaître, il n’y aurait plus de capacité de voyager ni, par conséquent, de connaître. »

Pierre Dangle étudie certaines formules du texte pour préciser des éléments du chemin initiatique : la complétude et l’équipement de l’initié, la question du nom, la fonction du cœur, la transmutation, l’intuition créatrice et le Verbe, la fonction du tracé, la Règle, etc.

Voyager dans la barque sacrée jusqu’au Ciel demande des qualifications précises et un regard orienté.

« Les nourritures sont les chefs d’œuvre de la Lumière. L’initié se nourrit des paroles du Verbe, de son or. Il a participé avec un cœur fraternel à leur édification. Il a participé à l’offrande par la pratique du verbe. Célébrer le Verbe demande de devenir membre de l’équipage de la barque du Soleil. L’initié a su se transformer en être lumineux au service de la Lumière en son nom de Verbe ; c’est-à-dire qu’il œuvre à sa formulation, de sorte qu’elle devienne nourriture pour la barque, qu’elle devienne l’énergie qui la conduit vers le bon port. »

Le chemin est jalonné d’obstacles mais aussi de portes. Ces portes sont approchées par l’ajustement à la Règle, par l’accord qui fait participer à l’harmonie universelle. C’est finalement d’Amour dont il s’agit.

« L’Amour imprègne le monde de l’esprit tout en rayonnant. Il ne trouve son rayonnement que s’il est amour des forces divines. L’aimé, être en capacité de faire croître l’amour est de nature royale. Son passage sur terre enrichit la conscience universelle en faisant rayonner la lumière de l’esprit. »

Dans ce rapport, la communauté de la Loge n’est pas un contexte mais bien un vecteur de Lumière et de transformation. L’amour fraternel qui rassemble les initiés, non seulement de la Loge mais de la communauté des initiés du passé, du présent et du futur est clairement opératif, participe pleinement et même détermine l’accomplissement recherché.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Haut