Aleister Crowley : very bad boy ou génie ignoré ?

pissier tarot thoth crowley 1pissier tarot thoth crowley 2

La vie de Crowley conserve une part d’ombre, non négligeable, et qui fera l’objet d’autres communications sur notre site. Mais au-delà de l’homme, de ses faiblesses et de ses fréquentes postures de ce que certains nommeraient "la voie du blâme" (l’art de choquer, que l’on retrouve chez l’un de ses contemporains, plus connu en France, du nom de Gurdjieff) : quel est l’intérêt de son œuvre en général, et de son Tarot égyptien, en particulier ?

Pour répondre à cette question, nous avons réuni à l’occasion de la sortie du "Livre de Thot" (Ed. Alliance Magique, 2016) un tarologue expérimenté, Bertrand Saint Guillain, et le traducteur-auteur de ce livre, Philippe Pissier.

Retrouver le lien entre la Création et son Créateur grâce aux mathématiques, à la kabbale et la magie égyptienne développée par John Dee

pissier tarot thoth crowley 3pissier tarot thoth crowley 4

The Book of Toth (de Crowley) est sorti dans sa première version en 1944, pendant la deuxième guerre mondiale. L’ouvrage connût un grand succès, mais selon les contemporains d’Aleister Crowley, les conditions techniques et éditoriales de sa réalisation n’ont pas satisfait l’auteur, qui décéda peu après. Soixante-douze ans après sa parution donc, et grâce aux conseils de l’Ordo Templis Orientis (OTO) que Crowley dirigea à la suite de Théodore Reuss, c’est chose faite.

Souhaitez-vous découvrir ce tarot singulier et notamment cette allégorie constante aux Forces de la Nature qui le sous-tendent… et qui intéressent tant occultistes, thélémistes* qu'alchimistes? Eléments de réponse ici en compagnie de Philippe Pissier, Bertrand Saint Guillain, interviewés par Dist de Kaerth.

* à noter que Crowley tenta de fonder, inspiré par les écrits de l’écrivain français François Rabelais (XVIème siècle),sa propre abbaye de Thélème, Thelema, en faisant sienne l’épigraphe libertaire et ripailleuse (conceptualisée uniquement sous une forme littéraire, trois siècles auparavent) :

"Fays ce que vouldras"