1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
La fin de l’ésotérisme de Raymond Abellio

Voici une réédition attendue d’un ouvrage de référence de Raymond Abellio, philosophe gnostique qui interroge le sens et les enjeux de la connaissance. Le titre de ce livre, « La fin de l’ésotérisme » laisse penser que nous assistons à une désoccultation horizontale du secret spirituel et initiatique et que l’ésotérique n’a plus de raison d’être, mais, dans l’esprit et l’œuvre de Raymond Abellio, le texte le démontre, l’accès au secret et à la Gnose est possible pour autant que nous sommes capables de gnose c’est-à-dire pour autant que notre esprit, notre capacité de Présence s’élève au niveau de la vastitude des cieux infinis du Réel.

L’une des contributions majeures de ce livre fondamental est de présenter les principes de la structure absolue qui ont fait la réputation de l’auteur.

Cette structure sénaire permet de passer d’un plan horizontal de la connaissance marqué par le temps et l’espace à un plan vertical placé sur le double signe de l’élévation et de la profondeur pour aboutir à une vision intégrale imagée sous forme de sphère. Cette approche méthodologique de la connaissance n’a pas seulement un intérêt théorique, elle permet (ou devrait permettre !) de poser les bases d’une praxis initiatique éclairée.

Dans ce livre, Raymond Abellio applique sa méthode d’approche et d’approfondissement de la connaissance à des champs et traditions aussi variés que le Yi-King, l’Arbre des Sephiroth, l’alchimie, l’astrologie. En revisitant ainsi ces traditions, Raymond Abellio en lève quelques voiles.

Les apports de ce livre sont pertinents aussi bien du point de vue de la méthode d’accès à la connaissance (principe de la double contradiction croisée….) que du point de vue métaphysique (principe de réduction à une essence plus haute, nature et relations des principes masculins et féminins, jeux sacrés des Nombres, relations mystériques entre le centre et les confins…). A découvrir ou à redécouvrir.