1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
Le théorème humain de Karl B. de Azagra

La recherche sur les phénomènes quantiques rejoint autant par ses questionnements que par ses découvertes nombre de dimensions des philosophies de l’éveil et des métaphysiques non-duelles.

Cette étude de l’influence de la phénoménologie quantique sur le comportement de la nature et de l’humanité est remarquable par son propos et par sa clarté. Le grand souci de pédagogie de l’auteur permet à tous d’approcher les concepts complexes qui sont présentés dans cet ouvrage.

Karl B. de Azagra franchit un pas décisif. Alors qu’il est habituellement considéré que les lois quantiques ne s’appliquent qu’à l’infiniment petit, il recherche comment la réalité quantique influence la nature, l’environnement et l’être humain.

Cette quête de l’esprit et de la conscience dont la matière ne serait qu’un dérivé, selon Planck, commence par la distinction entre deux réalités, la Réalité Classique et la Réalité Quantique, composants de la Réalité Universelle. Les interactions entre ces deux réalités sont à l’origine des évolutions ou des bouleversements au sein de la Réalité Universelle, l’Univers étant un continuum quantique. L’ignorance de la réalité quantique nous conduit à un mode de vie totalement conditionné et déterminé. En effet, « Dans la Réalité Classique, l’esprit se perçoit seulement lorsque le système qui le contient atteint un niveau de complexité très élevé ». Karl B. de Azagra postule que nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère, l’Ere de l’Esprit.

Après avoir présenté les deux notions essentielles d’onde et de cohérence quantique, l’auteur analyse le système cognitif composé d’une partie physique, l’Architecture Perceptive et le Processeur Cognitif, l’observateur qui transforme l’information quantique en information utile, évaluée et traitée sur un mode décisionnel de telle sorte que « chaque objet perçu dans le monde classique est simplement le produit matérialisé et inventé par le Processeur Cognitif. Celui-ci « anime » trois programmes, Rationnel, Emotionnel et Vital.

La vie, telle que nous croyons la connaître, est le fruit d’un cycle dynamique né de l’interaction entre la Réalité Quantique et la Réalité Classique. Ce sont les observations qui, en affectant l’onde quantique d’alternatives, déterminent des singularités. Karl B. de Azagra considère que « le Passé, le Présent et le Futur sont impressions purement imaginaires. Le Passé est une pensée commode extraite à partir des mémoires ; le Présent est une pensée instantanée qui disparaît dès qu’elle apparaître, fonctionnant seulement comme ligne de délimitation entre le Passé et le Futur ; et le Futur est essentiellement une probabilité ».

La modélisation proposée vise à la compréhension de notre généalogie comme système complexe depuis le vide quantique primaire jusqu’à la manifestation actualisée de l’instant présent. L’auteur pense que « sans la compréhension, l’homme est un explorateur effrayé ». Par compréhension, il entend « les couches les plus profondes du discernement qui peuvent être atteintes lorsqu’elle est appliquée aux expériences de la vie ». Au fil de la lecture, ou plutôt de l’étude, de ce livre, une philosophie scientifique se construit qui modifie le rapport à la réalité et véhicule un inattendu art de vivre.