1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
Historia Occultae N°5

Au sommaire de cette cinquième livraison très attendue, nous trouvons notamment les contributions suivantes : Aspects corporels de l’initiation par Emmanuel Thibault - Rituel d’adoption par Octonovo - Franc-Maçonnerie russe par Octonovo - Un poète initié, Charles Duits : 1. Biographie, par Emmanuel Juste Duits ; 2. Entretien avec Emmanuel Juste Duits - Camões, Carvalho Monteiro, Pessoa : Trois esprits vivants, trois œuvres, trois arts de l’Imaginal par Rémi Boyer - Le mythe du Grand Monarque par Geneviève Béduneau - Convulsionnaires par Daniel Castille - Mission les Ardennes mystérieuses par Jean Claude Rossignol…

Emmanuel Thibault aborde une question trop ignorée, celle de la place, essentielle, du corps dans le processus de l’initiation :

« Faire l’expérience du vital, nous dit-il, c’est donc jouir d’un phénomène qui nous dépasse, un phénomène qui n’est ni totalement intrinsèque, ni totalement maîtrisable, quoiqu’on puisse parvenir à le moduler en soi-même à force d’expérience et grâce à une sensibilité accrue. »

En redonnant au corporel et au pulsionnel la place nécessaire à leur expression et à notre épanouissement, par l’attention, nous pouvons renouer avec une source inépuisable de vitalité non conditionnée. L’initiation est ici « réconciliation de l’individu avec le vital ».

« Contrairement à ce que l’on prétend souvent aussi, précise très justement Emmanuel Thibault, l’initiation ne concerne pas le « développement personnel ». Il s’agit vraiment d’une régulation de l’être qui permet à celui-ci de baser son évolution sur la fondation ferme et bien ajustée de cet équilibre intérieur et avec son environnement. L’agent en jeu dans ce processus est la vie indifférenciée et non la façon qu’un individu particulier a de vivre comme il le souhaite – son idéal personnel étant généralement, pour ne pas dire toujours, en décalage avec la réalité, tant les paramètres en jeu sont innombrables. Lorsque l’on parle d’initiation, la personne et ses désirs égoïstes s’effacent devant l’épanouissement de l’être. »