1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Voie directe, la proposition de Sri H.W.L. Poonja s’inscrit dans le courant central de la non-dualité qui vivifie, en pleine lumière ou de façon crépusculaire, toute voie d’éveil quelle qu’en soit l’apparence formelle. Être exceptionnel qui se débarrassa de toute forme et de toute identification et ne laissa rien à ceux qui venaient à lui pour se raccrocher afin de leur offrir l’accès immédiat à la liberté, Poonjaji a marqué profondément toux ceux qui l’ont approché.

Cet ouvrage rassemble des propos de Poonjaji relevés lors de satsangs ou d’entretiens privés. En voici quelques extraits pour vous inviter à découvrir cet enseignement. "Laissez émerger l’unique pensée Je veux être libre". celle-ci apparaît très rarement dans le monde et le plus grand nombre de ses habitants, n’étant pas destinés à faire apparaître l’unique pensée "Je veux m’Eveiller dans cette vie", sont emportés par le courant. C’est pourquoi j’appelle cette pensée de Liberté "Aller contre le courant, vers la Source". Laisser émerger cette pensée ne demande aucun effort. La pensée "Je veux être libre" est elle-même déjà Libération et vous ramènera à la Liberté. C’est la pensée la plus rare dans une vie. Seules quelques personnes, sur les milliards d’individus peuplant la terre, laissent émerger cette pensée." "Quand vous décidez de tuer l’ego, cette décision vient encore de l’ego. Comment le tuerez-vous ? Quelqu’un a-t-il déjà tué l’ego ? Quelle est l’arme qui pourrait tuer l’ego. Il faudrait d’abord qu’il y ait quelque chose à tuer. Vous devez donc, d’abord, voir la chose à tuer. Alors, dans le fait même de voir, elle est déjà tuée."

"TU es ce par quoi il est vu et entendu. Tu es ce par quoi il est pensé et voulu. Tu es ce qui demeure quand rien n’est plus vu, ni pensé, ni voulu, ni entendu. Cela, c’est l’atman, le Soi, ce que Toi-même TU ES en réalité et au-delà de toutes les apparences qui changent et qui passent. Tat twam asi. Tu es cela. Tu es Cela. Qu’attends-tu pour t’en rendre compte ? Te souviens-tu du temps où tu naquis ? Peux-tu déceler dans ton souvenir un moment qui aurait été le premier de ton existence ? As-tu conscience d’avoir commencé ? N’étais-tu pas avant le temps où tu te souviens que tu étais ? Si ton être est lié au souvenir que tu en as, alors, qu’était-il de toi au temps où tu n’as plus de souvenir ? Qu’en est-il de toi au moment où ta conscience s’endort ? Une seule chose te manque, je te le répète. Pénètre en la guha, la grotte de ton cœur, et réalise là que TU ES." "Tout ashram, tout centre, vous donnera certaines thérapies ou pratiques pour vous maintenir occupé. Pourquoi ?

Parce que là, personne n’a réalisé la vérité de dire simplement : "Restez simplement tranquille." Quelle serait l’utilité des centres et des ashrams s’ils vous disaient de rester simplement tranquille ? Le but commercial s’effondrerait ! Quel meilleur maître ou meilleur enseignement que : "Restez tranquille" ?" "La Conscience est présente dans tous les états. La Conscience est la base, la fontaine, la Source. Aucun mot ne peut décrire ce que c’est. Mais vous ne pouvez pas non plus nier la Conscience toujours présente ! La Conscience est l’existence même, la béatitude même ! Cela ne peut être nié." "Vous pouvez duper les gens par vos vêtements de sanyasin et le rosaire autour du cou, mails le mental est toujours le même. Questionnez-le : "Qui es-tu ? Qui m’a troublé pendant ces millions d’années ? Pas besoin d’autre chose que le Soi pour être heureux, pour être l’Amour, la Paix, et la Beauté.

Tandis qu’être malheureux dépend d’une pensée particulière, d’une idée ou d’une personne." "Toutes les expériences sont le chemin. Quand vous contacterez votre propre Soi, que deviendrez-vous ? Ce mental a créé l’univers entier, des millions d’êtres. Dès que le mental rencontre sa propre source, qui est Vide… Combien de vides sont présents dans le Vide ?" "La personne qui de son vivant voit sa propre crémation a beaucoup de chance, puisqu’elle pourra alimenter ce Feu jusqu’à brûler complètement son cadavre. C’est alors qu’elle dansera ! On l’appelle la danse de Shiva. Tout est gagné. Tout est fini. Plus de notions, de pensées frivoles, ou de désirs. Tout est terminé dans le Feu. Le bonheur sera et vous danserez la danse éternelle."