1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

C’est un ouvrage délicieux, plein de souvenirs, d’échos littéraires et artistiques, d’indices alchimiques et mythologiques, de clins d’œil et de trompe-l’œil.

En 1850, Paris offre cent cinquante passages. Beaucoup furent détruits par les travaux du baron Haussmann. Il en reste aujourd’hui une vingtaine. Richard Khaitzine fait revivre pour nous ces passages disparus et nous emmènent avec bonheur dans ceux qui subsistent.

C’est un conte. Rigoureux sur le plan historique, mais plein de poésie, de symboles vivants, de révélations, de portes dissimulées, d’alcôves. L’érotisme côtoie l’alchimie. La grande histoire se mêle avec l’anecdote. Le lecteur croise des centaines de personnages, certains familiers, d’autres inconnus, de Francis Carco à Arsène Lupin et Chéri-Bibi, passant par Gérard de Nerval, Tzara, Balzac, Gainsbourg… personnages austères ou truculents, réels ou de fiction. Tout ceci dans un parfum légèrement nostalgique, une ambiance quelque peu gnostique, Richard Khaitzine laissant chaque fois qu’il le peut de précieuses indications au chercheur.

A travers ce livre, l’auteur fait revivre Paris, comme si ces passages étaient les centres vitaux d’un réseau occulte et vivifiant de la capitale culturelle et traditionnelle.

Quelque peu auto-biographique - Richard Khaitzine nous livre, sans la moindre ostentation, des pensées personnelles qui viennent souligner la connaissance portée par les lieux - l’ouvrage intéresse aussi bien l’historien qui sera comblé par les informations érudites de l’auteur, le poète qui se régalera des jeux de mots, du « jeu des perles de verre », que le passant amoureux de Paris, de ce Paris à la fois extravagant et secret, lumineux et obscur, qui fascine tant l’étranger que le vieux parisien de souche blasé qui ne peut pourtant encore que s’extasier devant les ressources de sa cité.

Plongée en littérature, plongée dans l’histoire, plongée dans le symbolisme, ce livre, très réussi, se veut un guide complet pour Le p’tit flâneur. Il est davantage encore : un vrai moment de bonheur pour le lecteur.