1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

L'auteur, François Chenique, doté d'une formation en philosophie, en logique, en théologie et en histoire des religions, se consacre à la question de l'unité des formes de l'esprit et de la tradition.

Parmi les multiples questions que soulève la notion de cette unité, François Chenique traite pour l'essentiel de celle de la langue de référence dans laquelle pourrait se formuler cette unité. Cette question devient le moyen d'une comparaison entre Orient et Occident. François Chenique veut remettre en cause la vision guénonienne d'une mystique uniquement occidentale, et son titre Sagesse chrétienne & mystique orientale voudrait répondre au titre choisi en son temps par Dom Le Saux, Sagesse hindoue et mystique chrétienne.
L'originalité du livre réside dans sa conception, proche du journal de voyage, il renoue avec la tradition de l'alternative nomade, et le lecteur peut y voyager comme dans un labyrinthe, allant et venant, tantôt perdu, tantôt réorienté, jusqu'à ce que se fasse jour en lui une pensée qui lui serait propre. Le voyage est long et passionnant: du yoga, de ses limites ou de son intérêt, de la question, fondamentale, des ascèses, au thème de la vacuité, le lecteur croisera des personnages aussi différents que René Guénon, saint Thérèse de Lisieux ou Teilhard de Chardin, explorera bien des concepts traditionnels chrétiens ou boudhistes, et se verra offert la possibilité d'essayer divers biais perceptuels, philosophiques ou religieux. Le texte pourtant demeure intime et toujours très proche de l'expérience spirituelle.