1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Dans ce livre, Marie de Solemme, André Comte-Sponville et Étienne Klein s'interrogent et interrogent sur les fondements de l'amour, sentiment puissant et insaisissable, énergie pure, force créatrice, sur les liens entre amour et espérance, entre amour et bonheur.

De nombreuses références philosophiques, théologiques, ou scientifiques, viennent appuyer une réflexion profonde, souvent touchante qui exprime parfaitement la complexité et la richesse de l'expérience humaine.
Le titre, Aimer désespérément, a valeur d'avertissement en même temps qu'il pose la question fondamentale: Seul l'amour désespéré est-il garant du bonheur et de la joie?
La réponse réside dans ce très beau texte de Jean-Yves Leloup qui conclue magnifiquement l'ouvrage et que nous reproduisons ici.
L'amour, désespérément.
Oui,
L'Amour
Désespérément
Puisqu'il n'y a rien d'autre
Qui vaille d'être vécu.
Nulle autre Réalité,
Et cette Réalité n'existe pas.
N'étant rien de ce qui existe
Elle est l'espace où tout peut exister
Peut-être.
L'Amour est le seul vrai Dieu
Qui ne soit pas une idole.
On ne peut le garder
Qu'en le donnant.
L'Amour est le seul vrai Dieu
Au nom duquel on ne peut que mentir,
Puisque c'est une vérité que l'on n'a pas,
Que l'on "n'aura" jamais,
Et que l'on perd sans cesse en la cherchant.
Aimer Quelqu'un
C'est renoncer à l'avoir
Et dans ce renoncement
Il va,
Il ne peut que venir et passer.
L'Amour:
Ce qui arrive au ciel
Quand il se fait bleu.
Mais il n'y a pas de bleu "désespéré"
Il y a le beau temps
Qu'on n'attendait pas.