1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Nous vivons une époque où, malgré de très vivaces crypto-résistances franco-françaises, il est naturel, souhaitable, inévitable de faire se rencontrer des modèles théoriques afin d’observer, par la pratique, comment ils peuvent se nourrir l’un l’autre.

L’homéopathie et l’énnéagramme sont deux modèles performants et autonomes dont la rencontre semblait nécessaire. L’ennéagramme propose un système de taxonomie humaine très complet et dont les applications sont multiples. Les auteurs ont remarqué que la similitude frappante entre le système de l’ennéagramme et celui de l’homéopathie permettait de développer un projet ambitieux:
« Grâce à une méthodologie très rigoureuse et scientifique, nos travaux nous ont permis de poser de véritables fondements épistémologiques à l’ennéagramme, base d’un diagnostic typologique fiable et précis.
La psychologie des neuf types et des vingt-sept sous-types telle qu’elle est classiquement décrite reste valable. Nous l’avons cependant intégrée dans un corpus beaucoup plus vaste de connaissances et, ce qui est fondamental dans nos travaux, toujours dans une vision globale et dynamique des types et des sous-types au trois plans psychique, énergétique et somatique. »
Les auteurs ont voulu affiner la compréhension de l’ennéagramme en le confrontant à l’apport d’autres traditions, hindouisme, bouddhisme, taoïsme, kabbale mais aussi à des typologies modernes, Jung ou Sheldon par exemple.
Le livre décrit les principes de la recherche conduite et la méthodologie usitée puis rappelle de manière condensée et pédagogique les caractéristiques de chaque type, sous-type et archétype pour déterminer la constellation intérieure d’un individu. La constellation intérieure se définit d’abord par un centre, un type, un sous-type principal. Les auteurs réalisent ensuite un décodage psycho-énergétique de cette constellation intérieure pour établir la carte des énergies dominantes chez un individu. Cette démarche permet de discerner la nature même de l’individu et de cibler au mieux l’acte thérapeutique le plus adapté.
La dernière partie de l’ouvrage est consacrée à l’application de l’ennéagramme dans le cadre de la médecine homéopathique. La clinique a permis aux auteurs de classifier expérimentalement les remèdes homéopathiques par constellation, ou par terrain. Ce travail permet d’envisager une individualisation très fine du choix thérapeutique car la détermination de la constellation oriente le praticien vers une catégorie précise de remèdes.
Bernadette Bollero, spécialiste de l’ennéagramme, et Frédéric Schmitt, docteur et chercheur en médecine et homéopathie, reconnu pour ses travaux, viennent d’ouvrir une voie de recherche passionnante au sein de l’homéopathie. Les travaux de recherche dont nous voyons par ce livre les premiers résultats doivent se poursuivre dans les années à venir afin de vérifier et préciser les résultats obtenus. D’autres développements sont attendus.