1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Cette affaire agite régulièrement la presse depuis bientôt 60 ans, depuis ce 8 juillet 1947 où l’annonce matinale d’un accident d’ovni fut démentie le soir-même. L’affaire fut relancée en 1980 quand des enquêteurs retrouvèrent les témoins.

Gildas Bourdais est certes partisan de la thèse de l’existence de l’ovni. Dans ce livre, il donne aussi la parole à ceux qui s’y opposent. Plutôt que de s’intéresser à l’OVNI lui-même, il met en évidence les ambiguïtés des militaires, les invraisemblances de l’enquête, les controverses de la presse et démontre le manque de sérénité qui entoure cette affaire, preuve qu’il y aurait quelque chose à cacher, OVNI ou autre. Il reprend toute l’histoire complexe de cet accident devenu mythique et des traitements qui le suivirent.
Gildas Bourdais rappelle en début d’ouvrage que l’astronaute Edgar Mitchell qui faisait partie du vol Apollo 14 « a déclaré que le gouvernement américain cache la vérité sur les ovnis, et en particulier sur cette extraordinaire découverte d’un ovni à Roswell », propos publiés notamment par le Sunday Times du 11 octobre 1998.
L’ouvrage sérieux de Gildas Bourdais permet au lecteur d’avoir une vision générale de l’ensemble des problèmes posés par ce type d’affaire qui rendent impossible toute conclusion sur la nature du phénomène mais qui conduise effectivement à reconnaître le poids considérable de la désinformation des institutionnels comme des non-institutionnels. Ceci est le marqueur d’un manque de maturité, bien moins du public que des institutions.