1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Cet ouvrage, très bien illustré, présente la philosophie, l’histoire et la pratique du Kyudo. Le livre intéressera tant le débutant que le pratiquant confirmé :

« Le kyudo, la Voie de l’Arc, a beaucoup en commun avec la cérémonie japonaise du thé (chado), la calligraphie (shodo), l’art du sabre (iaido) et avec diverses autres Voies qui reflètent de façon remarquable le cœur et l’esprit des Japonais. (…)
On dit souvent que le kyudo est comme la vie, une réalité aux innombrables facettes et pleine de paradoxes. Tenter de le définir est un véritable défi. Demandez à un débutant ce qu’est le kyudo et il vous donnera des explications détaillées sur l’aspect technique ou mental du tir. Mais interrogez un maître et il vous répondra habituellement avec un simple « Je ne sais pas ». Ce n’est pas qu’il cherche à éluder la question ou qu’il soit faussement modeste ; au contraire, sa réponse veut dire qu’il est saisi par la complexité et la profondeur du kyudo. Il se rend compte que le kyudo qu’il a étudié toute sa vie lui échappe encore en grande partie et qu’il reste au fond énigmatique et inexplicable.»
Si tous les arts martiaux sont voies d’éveil, certains le sont de manière plus évidente, tant la distance est courte entre la forme et l’essence. C’est le cas du Kyudo.