1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Ce petit roman a reçu le prestigieux prix Akutagawa. Imprégné de l’esprit du zen, il peut se lire comme un kôan. Au fil des pages, l’auteur distille avec élégance l’essence du zen.

« Je veux faire de cet enfant un moine comme Dôgen. Dôgen, le grand fondateur de l’école Sôto, éminent entre tous, dont n’importe quel fidèle souhaite s’approcher au maximum, modèle par excellence. Voyez-vous, Kimura-san, il existe à mon avis deux façons de vivre dans la voie religieuse. La première consiste à devenir un moine remarquable, la seconde un moine admirable. Celui qui appartient à la catégorie que j’appelle remarquable est appelé à accéder à un rang toujours plus élevé et finit par se voir confier un haut poste au Bureau des affaires religieuses, ou quelque chose d’approchant. L’autre, c’est la catégorie des moines qui se donnent entièrement à la pratique de la Voie et finissent par détenir un grand rayonnement. »