1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Les Editions du Rocher réédite ce livre paru en 1980 chez Flammarion. Cette réédition intervient dans un contexte fort différent puisque aujourd'hui, les campagnes antisectes se multiplient en France et que l'un des deux auteurs, Daisaku Ikeda n'est autre que le président de la Soka Gakkai à qui l'on reproche tantôt son boudhisme social et politique, tantôt sa puissance financière, tantôt son intervention massive dans la vie économique japonaise.

En 1980, ce livre s'inscrivait au contraire dans le dialogue Orient-Occident et les deux auteurs traitaient des fondements, des formes et du sens de la crise mondiale.

Ce livre présente donc un intérêt particulier. Il permet d'abord de mieux connaître la pensée d'Ikeda et les sources théoriques des mécanismes interventionnistes de la Soka Gakkai, plutôt inhabituels dans un courant se réclamant du boudhisme. Il permet aussi de mesurer, avec le recul puisque ces entretiens ont commencé en 1974, l'impact, l'influence, l'évolution d'une pensée. Trente ans plus tard, les analyses d'Ikeda apparaissent souvent pertinentes, parfois erronées. Elles prennent aussi un sens nouveau aussi bien au regard de l'actualité de la crise mondiale que de l'évolution, parfois contestée au Japon même, de la Soka Gakkai. La rencontre entre le président de l'une des organisations culturelles les plus puissantes du Japon et l'académicien est donc loin d'être inintéressante.