1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Malgré le titre et une référence explicite au corps de gloire, ce n'est pas une approche traditionnelle de la question du corps glorieux que nous propose l'auteur mais une double approche, plongeant à la fois dans le religieux et dans le médical.

C'est à la suite d'une étude sur " Foi et guérison " que l'auteur se rendit compte que neuf miracles reconnus comme authentiques sur dix sont des guérisons. De quoi susciter l'intérêt de tout médecin qui ne perd pas de vue le but ultime de la médecine, le bien-être et l'épanouissement de l'homme, pour sombrer dans le préjugé.
La thèse de Jacques Jaume est que les guérisons miraculeuses constituent un matériau unique pour l'étude de la maladie et de la guérison. Il invite à sortir des dogmatismes scientifiques pour autoriser de nouvelles approches :
" A l'issu de mon travail, je ne pense pas trouver une vérité avec un grand V ou un Absolu, mais un nouveau point de recherche où d'autres spécialistes trouveraient leur place et, par une pluridisciplinarité, avanceraient dans une nouvelle direction. Il est possible en effet de définir un nouveau concept, ou plus justement d'argumenter une notion bien connue depuis longtemps sur l'homme. On peut s'appuyer sur des miracles authentiques, impossibles à rejeter, affirmés par des témoignages et se rapprocher de textes anciens reconnus par tous, incontestables dans ce qu'ils apportent et dans la foi qu'ils génèrent : le Nouveau Testament.
Ce rapprochement pourrait aboutir à un point de départ de raisonnement et de travail, sait-on jamais ? "
Ce livre mérite sans doute deux lectures, l'une d'abord sous l'angle médical, afin de susciter interrogations et intuitions, l'autre sous l'angle de la spiritualité chrétienne. Cette seconde lecture met en évidence de très belles pages de spiritualité, nées de la familiarité de l'auteur avec les textes sacrés, sur l'éternité, l'essence, l'extase et, finalement, le corps glorieux.