1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Ce livre s'inscrit dans le dialogue entre Tradition et modernité, voire post-modernité, même si l'existence même de celle-ci est parfois sujette à caution. Tareq Oubrou est le recteur de la mosquée de Bordeaux. Leïla Babès est sociologue des religions et fondatrice d'une nouvelle formation : Histoires et sciences sociales de l'islam.

Tous les deux se rencontrent autour de thèmes brûlants : les châtiments corporels prévus par la shari'a, la condamnation à mort pour apostasie, le statut et les droits de la femme, le port du voileÚ autant de sujets qui invitent à la confrontation, à la polémique, entre la loi islamique et ses interprétations et une conception moderne de la liberté dans l'islam portée notamment par les femmes musulmanes.
Cette Controverse dans l'Islam de France s'inscrit donc dans l'histoire des grandes controverses qui jalonnent l'histoire de la pensée. Il reste à souhaiter que ce livre obtienne l'écho qu'il mérite pour les deux axes qu'il explore : une analyse en profondeur des fondements de la loi musulmane, dans la mise en question des hadith ou des prescriptions de la shari'a d'une part et, d'autre part, la liberté et l'égalité des femmes en islam. Un nouveau paradigme homme-femme est-il possible en islam et quel en est le prix ?
Si la rencontre entre Leïla Babès et Tareq Oubrou est véritable, forte, et créatrice, elle met aussi en évidence le chemin qui reste à parcourir entre deux modèles du monde qui, s'ils possèdent bien les mêmes valeurs fondamentales, ne les hiérarchisent pas de la même manière, et ne les articulent pas entre elles selon les mêmes logiques. Du moins, ce qu'il paraît immédiatement, c'est qu'un respect authentique peut naître d'un profond dialogue, indication d'une voie pour nos sociétés qui se cherchent et qui ne se retrouvent pas faute d'avoir perdu l'usage et le sens de la palabre.